Université

A quoi ressemblent les études dans une université américaine?

université américaine - image

Avant de choisir une université et de l’intégrer, les futurs étudiants imaginent déjà l’image des campus universitaires. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir dans les séries télévisées et les films la scène des confréries qui élisent domicile aux abords des meilleures facs américaines. Le contexte est différent en France, et beaucoup de bacheliers quittent l’hexagone pour une période de 12 à 18 mois en vue de la poursuite des études dans une université américaine. Voici ce dont à quoi il faut s’attendre !

Rechercher une université américaine

La recherche s’avèrera rude si l’objectif est vraiment de réaliser des études au sein d’une université américaine. Il y a cependant plusieurs possibilités, et la première étape pour en intégrer une est de trouver la bonne. Le processus diffère toutefois selon les propres moyens de l’étudiant. Il peut de même participer à un échange universitaire.

Après le bac

Il existe des bacheliers qui n’aiment pas perdre du temps et choisissent de rejoindre les États-Unis pour y devenir des étudiants. Ils ont deux choix : soit postuler directement à l’université souhaitée, soit s’inscrire dans un Community College. Le premier cas est la méthode la plus fréquente, mais elle présente la contrainte d’être coûteuse. Sinon, le Community College est une alternative permettant d’obtenir un « Associate’s degree » sur deux ans. Il s’agit d’un programme de mise à niveau par rapport à différentes disciplines. Sinon, il permet également d’améliorer l’anglais des étudiants s’expatriant au moyen de cours adaptés.

Le master

etude dans une université américaine - imageIl y a par ailleurs les étudiants qui choisissent de partir après l’obtention d’une licence. En effet, le master est parfaitement envisageable. Toutefois, à la différence de la France, l’entrée ne peut se faire qu’en cinquième année et non en quatrième. Comme pour la licence, il est nécessaire de prendre en compte certains critères et d’envoyer un dossier en béton en vue de l’obtention d’une place dans le système universitaire des USA. Les démarches sont d’autant plus faciles en se rapprochant des anciens élèves partis. En effet, ils sont capables de donner des conseils utiles.

L’échange universitaire

En étant un étudiant au sein d’une université française, il est tout à fait possible de prétendre à un échange universitaire. Pour cela, il faut consulter le service des relations internationales de son établissement puisqu’il existe des accords établis entre son université ou école et celles d’autres villes étrangères. L’échange peut s’opérer à la troisième année de licence. Toutefois, il est utile de noter que le dossier de candidature doit être préparé avant, au plus tard un an à l’avance. Il est par ailleurs nécessaire de disposer d’un bon dossier scolaire, écrire une lettre de motivation et passer le TOEFL. Parce que le nombre de places est limité dans une université américaine, les sélections sont drastiques.

Le budget nécessaire

Que le choix se porte sur l’université de New York, celle de Californie ou n’importe quel établissement supérieur américain, pour faire des études à l’étranger les coûts à prévoir sont importants et le budget conséquent.

Le logement

Concernant la recherche du logement, elle sera facile, car il existe plusieurs possibilités. D’abord, il est possible de louer une chambre universitaire ou encore de trouver une colocation. Pour en savoir davantage à ce sujet, on peut très bien prendre contact avec le bureau des étudiants internationaux de l’université d’accueil. Il est plus simple de dénicher une colocation près du campus. Il n’y aura donc aucun problème pour assister aux cours.

Frais de scolarité annuels

S’inscrire par ses propres moyens : les étudiants qui choisissent cette option doivent savoir que les frais d’inscription diffèrent pour ceux d’une université publique et privée. Si les fourchettes sont variables, les universités privées nécessitent en général 50 000 dollars par an, tandis que celles publiques entre 15 000 et 35 000 dollars. Enfin, le Community College coûte 7 000 dollars.

Passer par un échange universitaire : les étudiants s’orientant vers cette solution ne payent que les frais de scolarité liés à leur établissement d’origine et non d’accueil. Le budget sera destiné à trouver un logement, aux transports, au billet d’avion pour se rendre sur place, au visa, à l’assurance… L’enseigne donne à tout étudiant un budget approximatif pour l’ensemble de son parcours. Il est nécessaire de faire preuve d’un esprit comptable.

Les aides financières

Les étrangers peuvent faire la demande de bourses d’études dans une université américaine. Le montant varie toutefois selon le cas de l’étudiant. Il y a celui qui part après le bac et qui disposera d’une bourse correspondante à l’université souhaitée. Il pourra également prétendre à la bourse au mérite en fonction de ses résultats scolaires. Dans le cadre d’un échange, différentes aides sont possibles. Les départements et les régions ainsi que les CROUS sont à même de dégager des fonds dans ce cas.

La vie de campus dans une université américaine

La vie étudiante

Dans une université américaine , les étudiants se sentent dans leur cocon. Il est possible de retrouver de grandes bibliothèques afin que tout le monde puisse y faire des révisions et effectuer des recherches. Il y a également des salles informatiques et de travail. Les plus sportifs seront séduits par les gymnases bien équipés pour les pratiques de différents sports. Il y a par ailleurs des salles destinées aux accros de jeux vidéo. Les cafétérias sont grandes, propres et offrent une bonne qualité de nourriture.

Les cours

Les étudiants ont libre choix à cet effet étant donné qu’il n’y a pas de programmes préétablis par rapport aux contenus des cours. Ils sélectionnent les enseignements qu’ils souhaitent suivre. Les thèmes sont précis, et changer en début d’année est tout à fait possible s’ils ne conviennent pas. Toutefois, par la validation d’un semestre, il est nécessaire de suivre 4 cours, soit 15 à 20 heures par semaine. Le travail personnel est important.

Les notes

Deux évaluations permettent de tester les étudiants. Il y a l’examen se portant sur les connaissances sur les cours et la rédaction sur un sujet donné. Pour la notation, les élèves sont estimés sur des pourcentages de la part de leurs professeurs. Ainsi, ce sont des lettres allant de A à C- qu’ils obtiendront. La moyenne générale étant sur 4, on obtient un total de 4/4 en ayant uniquement des A.