Bac

Baccalauréat : le top 10 des aliments à privilégier pendant les périodes d’examen

Pour réussir au baccalauréat, il est important de bien réviser. Mais il est tout aussi nécessaire de suivre un régime alimentaire bien équilibré. Un bon résultat se prépare dans l’assiette. Pour être au top et mettre toutes les chances de son côté, voici le top 10 des nourritures à consommer pendant la période des épreuves.

Le poisson, bénéfique pendant les révisions

On entend souvent vanter les bienfaits du poisson. En réalité, la consommation de ce dernier apporte de nombreux avantages pour les cellules nerveuses et la santé mentale. En manger ne serait-ce qu’une fois par semaine, bien avant le commencement des épreuves, est très recommandé pour l’étudiant. D’après une enquête, ceux qui introduisent souvent cette nourriture dans leur assiette ont un quotient intellectuel plus élevé, et donc un résultat meilleur, comparé à ceux qui n’en prennent pas. Grâce à sa richesse en phosphore, cet aliment est tout particulièrement bénéfique pour booster la capacité de mémorisation pendant les révisions.

Le fromage pour stimuler la concentration

Quand on a des problèmes de troubles de mémoire et de concentration, le mécanisme d’apprentissage s’avère parfois difficile. Pour remédier à cela, on opte pour une nutrition qui favorise la performance du cerveau. Le fromage est tout indiqué. Celui-ci est connu pour atténuer ces différents troubles. D’ailleurs, beaucoup le qualifient comme un aliment pour une bonne mémoire. Pour retenir efficacement ses leçons, on prend donc une portion de fromage par semaine. Dans l’idéal, on le déguste au petit-déjeuner.

Les légumineuses, un atout pour le cerveau

On oublie parfois d’infiltrer les légumineuses dans le menu. Pourtant, elles font partie des recommandations nutritionnelles. Riches en vitamines B1, B9 et en protéines, elles font fonctionner plus rapidement le cerveau et améliorent la performance intellectuelle. Outre cela, elles sont très conseillées pour la gestion du stress. Les haricots, les pois chiches, les lentilles, les petits pois et le maïs ne doivent donc pas être mésestimés. Il est suggéré d’en consommer tous les deux jours pendant les périodes de révisions.

Du fruit à gogo

Le jour J, le cerveau est l’élément principal du corps qui est mis à l’épreuve. On se concentre donc toujours à booster ses performances. Les fruits sont un partenaire de taille. La pomme, le kiwi, la banane, l’orange, les myrtilles, l’avocat, l’ananas et le citron sont en tête de liste. Consommer 5 types de fruits de couleurs différentes par jour garantit un succès aux examens de baccalauréat. De ce fait, si cela est possible, on en place quelques-uns dans le cartable ou dans un sac. On en consomme pendant les pauses ou au moment du déjeuner.

Par ailleurs, il faut ajouter que les fruits ne sont pas seulement recommandés pendant les épreuves du baccalauréat. Ils sont à prescrire tout au long de l’année. Et si l’on n’en est pas tout à fait accro, on les appréciera peut-être en en faisant du jus ou en les préparant d’une autre manière. Les fruits sont un remède au stress, à la fatigue, à la dépression, à la perte de mémoire

Les fruits secs, à ne pas négliger

Lorsqu’on parle de fruits secs, on se réfère à ceux naturellement secs ou ceux qui ont été déshydratés au soleil. Il s’agit notamment du raisin, des noisettes, de l’amande, des dattes, des figues, de la canneberge, des ananas, des pruneaux et des abricots. Grâce au zinc qu’ils contiennent, même une faible consommation suffira à apporter une énergie nouvelle. À part cela, ils sont une solution efficace pour les troubles de la pensée et de l’attention, sans mentionner le fait qu’ils participent à garder la ligne.

Consommer plus de légumes

Les bienfaits des légumes ne sont plus à discuter. Ceux-ci constituent une bombe de vitamines, nécessaires pour lutter contre de nombreuses maladies. Ils prolongent l’espérance de vie, hydratent l’organisme et aident à la perte de poids. Mais quels intérêts pour le cerveau ? L’élève qui absorbe une portion de légumes au quotidien est doté d’une capacité de réflexion et de mémorisation plus accrue. Les épinards, les choux, le brocoli, la tomate, les betteraves, la carotte et les poivrons sont donc à infiltrer dans les menus. Les soupes à la maison sont à multiplier !

De l’eau en quantité suffisante

Tous les jours, le corps perd une quantité d’eau importante. L’importance de boire une quantité d’eau suffisante n’est plus à rappeler. Si l’élève est de taille moyenne, il doit boire une quantité de 2 litres d’eau par jour. Cela dépendra principalement de sa morphologie.

Il faut prévoir une bouteille pendant les épreuves si cela est possible. Il faut donc en boire, même si l’on ne ressent pas de la soif. Il faut garder à l’esprit qu’une déshydratation au moment des épreuves entraîne la fatigue. Pire, cela a un impact sur la concentration et mène inévitablement à un résultat médiocre au baccalauréat. Le jour J, on oublie le thé, le café, le soda, le coca, les boissons alcoolisées et les autres boissons gazeuses. Ceux-ci ralentissent le dynamisme de l’organisme de l’étudiant.

Le chocolat noir

Le chocolat et les examens ne sont pas tout simplement un mythe. En effet, cette nourriture est excellente quand on se sent stressé. Ses vertus sur les facultés mentales sont aussi reconnues. Il n’est pas étonnant que l’on voie souvent les seniors en consommer. Cet aliment préserve leurs aptitudes intellectuelles. De ce fait, avant d’entrer dans la salle d’examen, pourquoi ne pas déguster une petite tablette de chocolat noir ?

Le miel, de multiples atouts pour le cerveau

Le miel est un aliment exceptionnel. On peut dire que c’est un produit miracle. Contenant essentiellement du glucide, du fructose, du glucose, de la protéine et de l’eau, il a des propriétés curatives. Il joue aussi d’autres rôles. Il protège le cerveau, réduit l’anxiété et stimule la mémoire. Nul doute sur ces propos puisque tout cela a été démontré par de nombreuses études scientifiques. Par conséquent, il est recommandé d’en consommer avant, pendant et après les examens du baccalauréat. Les étudiants qui sont fragiles, ceux qui ressentent constamment de la fatigue et ceux qui ont souvent mal à la tête sont ceux qui doivent en manger le plus.

L’œuf, un élément à privilégier pour les candidats au bac

Puisqu’il s’agit d’un aliment complet, l’œuf est avant tout garni de cholines. Il s’agit de vitamines du groupe B qui participent énormément à la production d’un neurotransmetteur lié étroitement à la mémoire : l’acétylcholine. Tout élève souffrant d’une carence en cette fameuse substance est de ce fait susceptible de passer un sale quart d’heure durant les épreuves du bac. Et pire encore, cela peut entraîner la maladie d’Alzheimer et la démence. En somme, l’œuf est donc à ne pas délaisser lorsqu’on prépare les repas d’un futur bachelier.