Etudiants

Comment financer ses études ?

Financer ses études n’est pas si compliqué. Il existe diverses possibilités pour que les étudiants puissent n’avoir aucune difficulté dans leur parcours universitaire. Diverses bourses peuvent par exemple leur être attribuées. À part cela, il existe d’autres solutions qui sont capables de les aider à approfondir leurs études sans avoir des doutes du côté financier. Il est nécessaire de se rapprocher des responsables afin d’obtenir plus d’informations.

Les différentes bourses attribuées aux étudiants

On peut distinguer plusieurs types de bourses qui aideront les jeunes à financer leurs études. Il existe par exemple la bourse sur critères sociaux. Celle-ci est attribuée aux étudiants de moins de 28 ans en fonction de critères sociaux comme : les enfants à charge, le revenu des parents, le diplôme souhaité, la distance entre l’université et la demeure de l’étudiant et l’assiduité. À part la bourse, il y a aussi ce qu’on appelle l’allocation Erasmus. Pour ceux qui désireraient étudier en Europe pour une durée déterminée,  obtenir cette bourse dépend également de plusieurs critères. Elle consiste à octroyer une bourse aux étudiants qui souhaitent effectuer un stage ou une formation en Europe. Il faut tout simplement un accord au sein du service relations internationales des établissements pour l’acquérir. La durée d’étude est entre 3 mois à 1 an. L’allocation pour la diversité de la fonction publique est une bourse assez spéciale attribuée à des jeunes qui veulent parcourir leurs études au sein des administrations publiques. Il suffit de se renseigner au préalable à la préfecture pour détenir plus de détails sur ce type de bourse. Effectivement, tous les étudiants n’auront pas forcément l’opportunité de profiter de ces divers avantages. Une aide d’urgence a été mise en place dans ce cas. Il s’agit d’un petit coup de pouce pour les étudiants en difficulté financière. Il est présenté sous deux formes : soit on obtient une allocation à court terme lorsqu’on traverse une période de disette, soit on bénéficie d’une allocation à long terme quand son budget ne permet pas d’avoir un niveau de vie convenable. L’aide en urgence reste bénéfique pour les étudiants qui n’ont ni parents ni tuteur. Il faut effectuer une demande auprès du service Crous. Ce dernier fournira plus de renseignements concernant les étapes et procédures à suivre. La plupart des jeunes souhaitant poursuivre leurs études ne peuvent pas tous bénéficier d’une aide financière de la part de leurs parents. Cependant, l’État a mis en exergue une allocation spéciale appelée allocation personnalisée d’autonomie pour améliorer leur vie étudiante. Les jeunes auront de ce fait l’opportunité de continuer leurs études sans avoir recours à un travail. Le montant est défini entre 4 000 à 5 000 euros par an. Pour toucher cette allocation, il faut se rendre auprès de la mairie pour collecter davantage d’informations.

Une aide financière sera octroyée aux étudiants brillants afin qu’ils puissent mieux prolonger leurs études. Il s’agit d’une aide au mérite. On peut l’obtenir en ayant une mention « Très  bien » au Bac. La somme est susceptible d’atteindre les 900 euros. Afin d’acquérir cette allocation, il est primordial de créer ce qu’on appelle un dossier social étudiant (DSE) auprès du service Crous en bien précisant sa mention à l’examen Bac. Ce dossier peut également servir pour avoir une aide au logement étudiant, et cette intervention est autorisée à être cumulée avec la bourse sur critères sociaux. Pour ceux qui veulent poursuivre leurs études dans le secteur médical et social, une bourse a été mise à leur disposition. Ce qu’il faut faire est simple ! Aller sur le site internet de sa région et faire une demande.  On obtiendra par la suite une note entre 0 à 7 selon les critères de sélection. Il faut bien noter que ce type de bourse reste non cumulable avec les autres allocations.

Pour avoir plus d’informations, il ne faut pas hésiter à visiter le site d’European Funding Guide. Celui-ci guide les étudiants dans le droit chemin et leur procure les détails nécessaires sur les différents types de bourses et la particularité de chacune d’entre elles.

Autres solutions pour financer ses études

Beaucoup d’étudiants recourent déjà aux prêts afin de financer leurs études. La plupart d’entre eux optent pour les banques partenaires d’État. Ces dernières peuvent leur garantir le pouvoir de contracter un prêt sans caution ni condition de ressources. Ils peuvent même avoir une garantie à une hauteur de 70% en cas de défaillance. La somme sera calculée en fonction de plusieurs indicateurs comme les ressources des étudiants, le montant des frais de l’école à intégrer et le niveau de vie correspondant à la ville de leur choix. Elle est plafonnée à 15 000 euros. La Société Générale, le Crédit Mutuel, la Banque populaire, et quelques caisses d’épargne sont les banques susceptibles de donner un prêt étudiant. Se renseigner sur ces agences est donc nécessaire pour comparer les offres et pour bien choisir ce qui est avantageux.

Étudier en travaillant semble également efficace. Divers jobs étudiants existent souvent aux alentours des universités. Il ne faut pas hésiter à y postuler. On a la possibilité d’envoyer son CV dans des fast-foods, une pratique courante des élèves de la fac. Il est aussi judicieux de postuler dans les grands magasins du coin. Ceux-ci recrutent généralement des jeunes dynamiques et rigoureux, surtout lors des évènements comme la fête de Noël, la fête de Pâques, les périodes de mise en solde et les braderies. Outre cela, on peut également faire parvenir son CV dans des agences d’intérim qui optimiseront les heures de travail en fonction des horaires en classe. D’autres petits boulots comme le babysitting conviennent parfaitement aux étudiants. Ce type de métier n’interfère pas aux horaires d’étude à la fac. En cas de besoin, l’étudiant est en mesure de modifier son emploi du temps à l’université.  Lors de son inscription, il faut qu’il voie avec le responsable ses horaires dans le but d’être plus disponible au travail.

Une fois que l’étudiant aura la stabilité financière, il peut poursuivre sans souci son cursus universitaire et réaliser ses rêves.