Université

Comment intégrer une université britannique de prestige ?

universités britanniques - image

Certains étudiants ou lycéens aspirent certainement à réaliser des études à l’étranger , particulièrement au Royaume-Uni. Dans ce cas, ils devraient alors savoir que le pays abrite quelques-unes des universités les plus prestigieuses au monde. D’ailleurs, cette situation fait du territoire une destination populaire pour de nombreux apprenants souhaitant étudier. À l’instar des autres, ce pays dispose de son propre processus d’admission. Cet article permet de découvrir des démarches faciles à suivre pour intégrer l’une des universités britanniques. Autrement, il guidera les étudiants voulant s’expatrier là-bas en leur délivrant quelques indications sur les secrets d’une admission réussie.

L’étape de recherche

Avant tout, il serait préférable pour un étudiant de commencer en recherchant son université britannique et les cours qu’il compte suivre. Le choix des matières à étudier peut s’avérer une démarche amusante, mais il en est autrement pour la sélection de la formation. Celle-ci est très importante. Sinon, l’apprenant doit garder à l’esprit que l’obtention de son diplôme passe forcément par des études d’au moins trois ans de la matière choisie. Ainsi, il vaut mieux opter pour des modules qui puissent capter réellement son attention. De ce fait, l’analyse des différents cours et de leurs caractéristiques est de rigueur afin de déterminer ce qu’on va suivre.

Le choix de l’université britannique

Après avoir mûrement réfléchi les matières à étudier, les étudiants souhaitant s’expatrier au Royaume-Uni devraient ensuite décider de l’université britannique auprès de laquelle ils souhaitent postuler. Dans ce sens, il leur est conseillé d’examiner le classement des universités britanniques tout en évitant de se leurrer en se focalisant sur leur prestige. Il est vivement recommandé de se renseigner sur les enseignes proposant les cours les mieux notés dans la matière à laquelle on s’intéresse. Aussi, les commentaires des étudiants peuvent très bien servir pour les évaluer.

La prise de contact avec l’UCAS

ucas universités britanniques - image

Autrement dit l’Universities and Colleges Admissions Service, on parle notamment du gérant du processus d’admission des universités britanniques. Il s’agit de la plateforme (ucas.com) à travers laquelle les étudiants effectueront leurs recherches concernant les cours.

En principe, c’est le site à visiter pour faire part de sa candidature auprès de quasiment cinq établissements de son choix. Après son inscription, l’étudiant pourra compléter son profil personnel en vue d’envoyer ses dossiers. Pour y parvenir, il suffit de suivre attentivement les instructions. L’évolution de la candidature se fait par ailleurs par le biais de la fonction de suivi de l’UCAS qui lui fournira les informations nécessaires.

 

La phase de préparation

Un entretien est prévu pour les étudiants se préparant aux diplômes de sciences vétérinaires, de dentisterie, de médecine ou s’inscrivant à des cours à Oxford et à Cambridge. À ce moment, ils devront matérialiser et prouver leur passion pour la matière choisie. Étant donné qu’il y aura sans doute des questions difficiles nécessitant des réponses claires, détaillées et concises, il faudra s’exercer au discours. On peut s’entraîner avec la lecture de toute sorte de revues académiques au sujet de la filière à étudier. De la sorte, on se sentira à l’aise lors de l’entrevue, mais aussi apte à répondre aux questions épineuses. Sinon, l’étape suivante s’avérera comme un réel atout.

 

Le perfectionnement linguistique

toefel universités britanniques - image Évidemment, on parle de l’anglais, et en particulier britannique. Les universités britanniques acceptent exclusivement les étudiants ayant un niveau d’anglais raisonnable. D’un point de vue linguistique, la norme requise pour l’admission à un établissement britannique varie d’une enseigne à l’autre. C’est pourquoi il est essentiel de prouver ses compétences, même si l’anglais n’est pas la langue maternelle de l’étudiant.

Pour évaluer la capacité linguistique des candidats, les universités se basent essentiellement sur des examens, notamment le TOEFL, l’IELTS et le Cambridge English. Pour bénéficier de bons résultats, un investissement dans l’apprentissage est nécessaire. En s’immergeant dans un pays anglophone, on peut améliorer considérablement son niveau.

 

La visite des universités

Après la sélection de quelques universités britanniques , l’étudiant devrait effectuer une visite sur place. Faire un état des lieux permettra de déloger les incertitudes et de forger une opinion concrète. S’il en a la possibilité, il doit se renseigner au maximum. Au contraire, s’il n’en a pas la chance, il pourra toujours les explorer par le biais des visites virtuelles proposées à travers les sites officiels des établissements. Disposer d’un aperçu permettra en outre d’avoir de bonnes perspectives. Autrement, il est tout à fait possible de consulter les commentaires des anciens étudiants afin d’avoir une idée claire sur l’enseigne de prédilection.

La rédaction de la déclaration personnelle

motivation universités britanniques - image Dans le processus de candidature, il y a la déclaration personnelle qui constitue plus précisément un texte d’une page dans lequel l’étudiant devra exposer ses motivations. Ainsi, il devra y mentionner le cours dont il souhaite suivre et y exposer les raisons pour lesquelles il pense être un bon étudiant.

Étant donné que les universités britanniques reçoivent plusieurs candidatures, donc toute sorte de déclarations, le postulant devra rendre la sienne unique en tout genre, autrement dit, une lettre de motivation originale. Pour y arriver, il n’est pas sorcier de faire appel à l’aide d’un enseignant, d’un membre de la famille ou d’une personne parfaitement compétente en la matière.

La possession d’une référence

Tous les étudiants souhaitant s’expatrier au Royaume-Uni pour y étudier doivent disposer d’une lettre de référence. Ce document est dans la plupart des cas rédigé par un enseignant ou un conseiller d’orientation. La personne servant de référence devrait idéalement être quelqu’un qui connait personnellement le candidat. Elle devrait éventuellement avoir certaines compétences pour la rédaction d’une recommandation détaillée et précise au sujet de l’étudiant. Aussi, elle devra attester les points forts et les résultats scolaires de ce dernier en se renseignant auprès de ses professeurs.

L’envoi de la candidature

En ayant connaissance des différentes universités britanniques auxquelles il désire postuler et en étant muni de ses notes avec sa lettre de référence ainsi que sa déclaration personnelle, l’étudiant pourra partir. Avant l’expédition, une relecture par soi-même et par un proche s’impose pour vérifier les éventuelles erreurs ou incohérences. La plupart du temps, les dates limites sont au 15 octobre pour la médecine, la dentisterie et les inscriptions à Cambridge et Oxford. Elles sont par ailleurs au 15 janvier pour toutes les autres candidatures.