Université

Comment poursuivre ses études à l’université ?

études à l’université - image

Vers les années 1900, le nombre d’universités n’a cessé de s’accroître. Les jeunes commençaient déjà à fréquenter non seulement les complexes universitaires publics, mais aussi ceux privés. Les étudiants choisissent de faire les études à l’université publique pour leurs coûts d’inscription relativement faibles, tout à fait le contraire des établissements privés.

Ce qu’il faut savoir avant d’entrer à l’université

Les tests de sélection en première année ne sont pas favorisés pour le campus public. Pourtant, les examens en première année et en deuxième année existent bel et bien. Si les jeunes veulent poursuivre leur parcours académique, il est primordial de se défaire de l’habitude du lycée. En principe, les lycées priorisent le volontariat et l’autonomie de chaque étudiant. Par contre, à l’université, l’ouverture d’esprit semble très importante. Puisqu’il s’agit d’un lieu de rencontre, le principe d’étude se base sur la recherche et la cohésion en groupe.

Il existe différents types d’institutions non seulement en Europe, mais aussi en Amérique et dans le reste du monde. Les étudiants ont un large choix, soit apprendre directement l’emploi dans les institutions professionnelles, soit devenir un chercheur dans les écoles d’ingénierie. En fonction de l’objectif de chacun et de sa situation familiale, opter pour l’une de ces écoles permet à l’étudiant de mieux accomplir ses rêves. Divers types de formations sont mis à sa disposition. Il existe, par exemple, la formation par correspondance. Avoir une maison loin de la fac ne signifie pas que les études à l’université seront impossibles à suivre. Il y a également la formation en alternance pour les gens qui désirent à la fois travailler et continuer leurs études. Après avoir acquis le BAC, il est nécessaire de bien réfléchir sur son avenir et de prendre une bonne décision en fonction de la situation.

Ce qu’il faut savoir une fois à l’université

Une fois à l’université, il y a plusieurs parcours qu’il faut bien connaître. Il existe, par exemple, l’économie et la gestion. Celles-ci étudient de manière scientifique le fonctionnement de l’économie en générale, chaque démarche de la production, les principes d’échange, la consommation des biens, le management en production, les différents aspects d’une entreprise et bien d’autres encore. Se spécialiser dans ces disciplines peut être bénéfique pour son pays. Il y a également le droit et la science politique pour les étudiants qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur les lois et les règlements régissant la société.

Certaines filières comme la science et la médecine sont de même fréquentées par plusieurs universitaires. Devenir docteur, physicien, astronome ou encore agronome constitue un rêve précieux d’enfance. Pour les passionnés de la rédaction, s’intégrer au sein du département Lettre sera une parfaite idée. Les jeunes pourront apprendre diverses langues dans ce domaine. Le pôle théologie est aussi dédié à ceux qui veulent étudier davantage la bible.Une fois que les étudiants ont fini de choisir leur filière respective, il est nécessaire de connaître les grades universitaires.  Le premier s’agit de la licence. Celle-ci s’acquiert en trois ans. Durant ces années, les études à l’université se concentrent surtout sur la méthodologie de recherche et sur les bases fondamentales de chaque filière. À ce niveau, les universitaires peuvent déjà mettre en place leurs projets et les monter petit à petit.

Pour les étudiants qui possèdent déjà leurs projets professionnels et qui désirent suivre une formation académique à la fois, il y a ce qu’on appelle la licence professionnelle. Ce diplôme peut être obtenu en une période d’un an d’étude, équivalent à un grade de Bac +3. Le master, une autre étape après la licence, dure deux années d’études. À ce niveau, les étudiants débutent leur recherche et commencent à faire connaissance du monde professionnel. Ce grade se divise particulièrement en deux, le master 1 (1 an) et le master 2 (1 an). Ces diplômes équivalent à un Bac + 5. Le doctorat, l’étape ultime à l’université, se concentre surtout sur la rédaction de la thèse. Les fruits de la recherche seront diffusés et publiés. Le titre de docteur, Bac + 8, sera donné à ceux qui passent ce stade.

Les procédures de sélection pour chaque étape

Les procédures de sélection pour chaque étape - image

Comme il a été évoqué précédemment, les universités ne favorisent pas les tests de sélection en première année, sauf pour certaines institutions. Il suffit d’avoir en poche le bac et les étudiants auront l’occasion de poursuivre leurs études à l’université . Pour être admis en deuxième année et en troisième année, chaque candidat devra obtenir des crédits ECTS ou European Credits Transfer System. Ces derniers sont calculés en fonction des travaux effectués comme les stages, les séminaires, le TPE ou travail personnel étudiant, les examens, les formations et beaucoup d’autres encore.  Pour avoir la licence, il faut se procurer 180 crédits. Un crédit est généralement équivaut à 25 à 30 heures de travail.

Un semestre est égal à 30 crédits. Pour avoir le master, il est nécessaire d’obtenir 120 crédits. Voici le principe : une fois que l’étudiant réussira un travail, il obtiendra 30 crédits. Une fois que le premier semestre est bouclé, les jeunes détiendront à nouveau 30 autres crédits et ainsi de suite.Au niveau master, certaines universités imposent des critères de sélection. Sur ce cas, l’entrée en master 1 fonctionne à partir d’un tri de dossier et passe ensuite par un entretien de motivation. À part cela, il est possible d’obtenir un diplôme universitaire pour les jeunes ayant effectué leurs études dans les institutions privées.

Il existe également des universités qui offrent une formation continue pour adultes souhaitant découvrir de nouvelles connaissances au sein d’une filière. Après avoir acquis la licence ou le master, il est possible de fréquenter certaines écoles spécialisées. Chaque étudiant aura la chance d’intégrer l’une de ces académies par concours d’entrée ou par sélection de dossiers. Voici une petite liste des écoles qui pourraient intéresser les jeunes : les écoles du commerce, d’ingénierie, de journalisme, de communication, d’audiovisuel, de technologie, de cinéma, de marketing, de droit, de management et ainsi de suite.

N’hésitez pas à lire cet article : Gros plan sur les dix meilleures Universités françaises