Les verbes du 1er groupe

conjugaison des verbes du 1er groupe

Les verbes de la langue française peuvent être repartis en 3 catégories déterminant ainsi leur conjugaison, la première catégorie correspond aux verbes du premier groupe qui prennent tous la terminaison –er à l’infinitif, et qui une fois conjugués et selon leur temps de conjugaison présentent tous les mêmes terminaisons générales.

Exemple (conjugaison du verbe manger)

Présent de l’indicatif

Je mange
Tu manges
Il/elle mange
Nous mangeons
Vous mangez
Ils/elles mangent

Imparfait

Je mangeais
Tu mangeais
Il/elle mangeait
Nous mangions
Vous mangiez
Ils/elles mangeaient

Futur simple

Je mangerai
Tu mangeras
Il/elle mangera
Nous mangerons
Vous mangerez
Ils/elles mangeront

Comment reconnaître les verbes du 1er groupe ?

Les verbes du premier groupe sont les verbes les plus nombreux, ils représentent environ 90% des verbes de la langue de Molière. Ces verbes sont réguliers, hormis le verbe « aller » qui est considéré du 3ème groupe. Pour reconnaître les groupes des verbes en français, il suffit de regarder leurs terminaisons à l’infinitif. Ceux du premier groupe sont aisément reconnaissables, d’abord parce qu’ils présentent tous une terminaison –er à l’infinitif comme les verbes : aimer, raconter, manger, chanter, trouver, penser…etc. D’autre part, parce que selon leurs temps de conjugaison ces verbes vont se terminer avec une terminaison constante exemple au présent de l’indicatif les verbes du premier groupe se terminent par : (e, es, e, ons, ez, ent).

Construction des temps composés à partir des temps simples

Construction des temps composés à partir des temps simplesLe verbe d’une phrase peut être conjugué à deux temps différents : soit à un temps simple ici il sera composé d’un seul mot, soit à un temps composé et dans ce cas il sera formé de deux mots dont l’auxiliaire et le participe passé. Il existe quatre temps composés qui se forment par la conjugaison de l’auxiliaire avoir ou être à un temps simple suivi du participe passé du verbe appartenant au 1er groupe, comme suit :

  • Le premier temps est le passé composé qui se constitue par la conjugaison de l’auxiliaire au présent + le participe passé du verbe à conjuguer exemple : j’ai mangé, ici l’auxiliaire avoir est conjugué au présent de l’indicatif et suivi du participe passé du verbe manger qui appartient au 1er groupe.
  • Le deuxième temps est le plus-que-parfait qui se forme par la conjugaison de l’auxiliaire à l’imparfait + le participe passé du verbe à conjuguer.
  • Le troisième temps est le futur antérieur qui se forme par la conjugaison de l’auxiliaire au futur simple + le participe passé du verbe à conjuguer.
  • Le quatrième temps est le passé antérieur qui se forme par la conjugaison de l’auxiliaire au passé simple + le participe passé du verbe à conjuguer.

On peut rajouter parmi les temps composés le conditionnel passé qui se forme par la conjugaison de l’auxiliaire au conditionnel présent suivi du participe passé du verbe à conjuguer.

Particularités de la conjugaison du 1er groupe

Particularités de la conjugaison du 1er groupeLa conjugaison des verbes du premier groupe implique des changements orthographiques qui concernent certains verbes afin de maintenir leurs sonorités autrement dit une bonne prononciation à l’oral, on cite ci-dessous certains exemples relatifs à ces changements.

On va commencer à titre d’exemple par les verbes qui présentent un « c » à la dernière syllabe de leurs orthographes comme pour le verbe (commencer), on aura un changement du « c » par la lettre « ç » face à un « o »ou un « a » lorsqu’on conjugue ces verbes au présent, à l’imparfait, et à l’impératif.

On garde le même exemple :
Au présent de l’indicatif on écrit : nous commençons avec le pronom nous /à l’imparfait : il/elle commençait / à l’impératif : commençons !

Le deuxième exemple s’agit des verbes qui prennent un « g » à la dernière syllabe de leurs orthographes comme pour le verbe (voyager), on aura donc une addition d’un « e » à la lettre « g » devant un « o » ou un « a », lorsqu’on conjugue ces verbes au présent, à l’imparfait, et à l’impératif, on garde le même exemple :
Au présent de l’indicatif on écrit : nous voyageons / à l’imparfait : il/elle voyageait / à l’impératif : voyageons !

Télécharger la fiche

Les autres verbes :