Université

Conseils pour réussir sa rentrée à l’université

Travaux personnels, cours magistraux, l’entrée à la fac apporte tout un lot de nouveautés, de quoi dérouter les nouveaux bacheliers. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles seuls un quart des étudiants arrivent à décrocher leur licence en trois ans. Alors, comment mieux réussir sa rentrée à l’université ? On fait le point !

Assister au stage de prérentrée

Pour les nouveaux bacheliers qui arrivent à la fac, le premier obstacle est sans aucun doute le manque d’organisation. Effectivement, à l’université, ils sont dans un tout autre univers qui n’a presque rien à voir avec la vie en lycée en termes d’organisation des cours, des rapports avec les profs et avec les autres étudiants. Aussi, pour ne pas se sentir complètement novice les premiers jours de la rentrée, se rendre au stage de prérentrée est de mise.  C’est le moyen le plus sûr de savoir le déroulement de l’année, le fonctionnement du BU, le lieu où se trouvent ses futures salles de cours, etc. Par ailleurs, pour mettre toutes les chances de son côté, les nouveaux étudiants sont invités à visiter le site web de leur future université en amont.

Adopter le bon rythme tout de suite : éviter la procrastination

Se mettre au travail tout de suite est le premier conseil que l’on donne toujours aux futurs étudiants. En effet, nombreux d’entre eux peuvent tenter d’utiliser leurs temps libres pour autres choses en laissant de côté les cours. Pourtant, le semestre peut passer plus vite qu’on ne le pense. Il est de ce fait recommandé de travailler au fur et à mesure des cours. Alors, pour éviter d’être débordé, il est de la plus haute importance d’adopter le bon rythme dès le début. Savoir gérer ses temps libres est donc essentiel. Il faut, entre autres, en profiter pour aller se documenter en bibliothèque ou encore pour réviser.

Apprendre à être autonome

La vie à la fac implique généralement une autonomie dans tous les aspects de la vie. Fini le temps où les profs recadrent les élèves, plus de devoirs réguliers pour s’autoévaluer. Une fois à l’université, on va devoir se débrouiller seul. Idem, la rentrée à la fac est souvent synonyme de décohabitation avec les parents, ce qui nécessite aussi d’être autonome pour le budget, la nourriture, les logements et certaines démarches administratives. Tout ça peut être déstabilisant. Le pire c’est que la plupart des étudiants en ont conscience théoriquement, mais en pratique, ils ne savent pas anticiper. Être bien organisé est dans ce cas la meilleure solution pour bien se préparer à cette nouvelle vie.

Se faire un réseau et avoir des amis

Être seul à la fac est l’un des facteurs d’échec pour bon nombre d’étudiants. Être seul pour bosser pourra peut-être marcher pour certaines personnes, mais la vie sociale occupe également une place importante pour réussir sa rentrée universitaire. Effectivement, la réussite dans ce nouvel univers passe certainement par l’épanouissement. Pour cela, il est essentiel de se sentir bien sur le campus. On aura ainsi du plaisir à s’y rendre et on se sentira soutenu. D’ailleurs, avoir un bon équilibre de vie permet de mieux éviter la dépression. Aussi, il faut à tout prix se faire des amis et avoir un réseau. Dans ce cas de figure, il est vivement conseillé de participer aux différentes activités associatives, culturelles et sportives proposées par le campus. Bref, il convient de sortir de sa zone de confort.

Être efficace en cours

Le cours magistral est une véritable découverte souvent déstabilisante pour les nouveaux bacheliers. Certains d’entre eux peuvent ainsi se sentir perdus vis-à-vis de la mêlée dans l’amphi, alors que d’autres ont tout simplement l’impression de perdre leur temps. Par voie de conséquence, nombreux sont ceux qui estiment qu’il n’est pas nécessaire d’assister aux cours. Pourtant, ces derniers jouent un rôle majeur pour cerner aux mieux les matières. Aussi, il est crucial d’en prendre note pour se créer des supports de révisions. Bien entendu, il est impossible de noter tout ce que le professeur dit étant donné qu’il parle trop vite. Il faut savoir enregistrer l’essentiel. Ceci n’est pas du tout évident au début, mais au fur et à mesure d’assister activement aux cours, on saura petit à petit prendre des notes efficaces.

Demander de l’aide

C’est tout à fait normal de se sentir largué au bout de quelques semaines après la rentrée universitaire. Les novices pourront se sentir perdus avec divers problèmes. Dans ce cas, il faut demander de l’aide sans attendre que les choses s’empirent. S’il s’agit du stress ou de l’angoisse, la médecine universitaire dispose d’un service d’écoute pour les résoudre. Si on a l’impression de se tromper de voie, le service d’information et d’orientation est le meilleur allié. Et en cas de problèmes liés aux cours, les enseignants sont là. Les étudiants dans les classes supérieures sont également une mine d’informations à considérer. Leurs expériences peuvent être d’une grande aide lors de la rentrée à l’université. Aussi, il ne faut pas hésiter de leur poser des questions sur les profs, le fonctionnement de l’établissement ou sur les examens.

Prendre soin de soi : très important

Bien travailler une fois à la fac ne signifie pas refuser toutes les sorties que les amis proposent. Bien au contraire, le loisir est très important, mais pas tous les jours pour autant. En plus de tisser un lien avec les connaissances, on en a aussi besoin pour son épanouissement. Savoir gérer son emploi du temps implique également de s’offrir des temps pour prendre soin de soi. De plus, voir sa famille et ses proches de temps en temps est crucial. Il ne faut pas non plus oublier les sports parce que ceux-ci demeurent indispensables pour la santé morale et physique. De même, il faut s’assurer de s’alimenter sainement et correctement. En dernier lieu, il est de mise de se rendre régulièrement aux services santé de l’université.