Etudiants

Entreprendre pendant ses études : pourquoi et comment ?

De nombreux élèves veulent à tout prix se lancer dans la création d’entreprise pendant leurs études. Il faut dire que cela a un impact positif sur l’économie. Mais quels sont les réels avantages que cela procure aux jeunes ? Voici les raisons qui motivent de plus en plus les apprenants à entreprendre quand ils sont encore au lycée, à l’université, ou même au collège.

Obtenir le statut d’étudiant entrepreneur

Jamais entendu parler du Statut National d’Étudiant Entrepreneur ? Eh bien, en France, celui-ci est ouvert à tous les jeunes ayant obtenu le baccalauréat, et ayant un projet entrepreneurial. Ceux-ci accomplissent alors leur projet dans le Pôle Etudiant Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE). Les moins de 28 ans sont particulièrement visés. Toutes les filières peuvent bénéficier du SNEE. À noter que ce statut est délivré ou non selon la qualité du projet et de son détenteur.

Il faut dire que ce statut offre de nombreux avantages à l’étudiant. Le futur entrepreneur a accès à un accompagnement personnalisé par un enseignant de qualité du pôle PEPITE. Il dispose donc de tout le soutien nécessaire pour mener à bien son projet. Ce dernier bénéficiera également d’une plus grande visibilité et d’une crédibilité auprès des banques ou d’autres institutions.

Pouvoir compter sur le soutien de ses proches et camarades de classe

Il est impossible d’entreprendre seul quand on est encore étudiant. On a réellement besoin de l’appui d’autrui. L’un des plus gros avantages de se lancer dans l’entrepreneuriat pendant ce stade de sa vie, c’est que le jeune peut compter sur un certain nombre de personnes. Ses camarades de classe sont les premières. Passionnés, ceux-ci sont toujours volontaires pour s’y mettre. Ils peuvent donc tout à fait devenir des associés. Ceux-ci n’exigeront nullement pas un salaire exorbitant. D’autres ressources peuvent intervenir. Les professeurs en sont un exemple. Grâce à ceux-ci, le jeune peut obtenir des conseils précieux quant au démarrage de son projet.

Être étudiant, une bonne condition pour entreprendre

Être un jeune étudiant est synonyme d’une grande liberté. On a moins de contraintes et de charges familiales, pas de femme ni d’enfants à nourrir, et pas de prêt à rembourser. Seules obligations : les factures et les loyers mensuels. Outre cela, on a beaucoup de temps devant soi. De ce fait, entreprendre durant ce moment de la vie est une très bonne idée. On peut prendre des décisions à long terme. On peut se déplacer ou même déménager d’un endroit à un autre selon le projet envisagé. On peut avancer à son propre rythme. Et dans le cas où on échouait le projet, on peut toujours recommencer.

Un projet qui fait grandir

Dans tous les cas, le jeune n’a rien à perdre dans le fait d’entreprendre pendant ses études. La probabilité d’un échec n’est pas à écarter. Mais que cela soit une réussite ou pas, il a tout à y gagner. Dans le premier cas, il pourra recueillir des revenus plus ou moins importants. Dans la seconde situation, il pourra apprendre de ses erreurs. Peu d’entrepreneurs réussissent leur projet dès le premier essai. Cette expérience sera donc toujours enrichissante, autant de raisons pour dépasser ses peurs de manque d’argent, de temps et d’expérience, et de sauter le pas !

Comment créer son entreprise quand on est étudiant ?

Il faut l’avouer, créer une société quand on est étudiant peut se révéler un véritable parcours de combattant. Mais c’est loin d’être impossible puisque beaucoup ont réussi. Dès que l’on a trouvé une belle idée, il faut immédiatement la confronter aux experts ou à des réseaux dédiés à la création d’entreprise. Il faut en parler à de bonnes personnes. Lorsque l’on sait que l’idée pourrait fonctionner, on envisage tout de suite de la transformer en projet.

On élabore un business model, puis on cherche tous les moyens de financer son projet. En France, de nombreux programmes sur le financement de projet de jeunes étudiants sont disponibles. Si cela est vraiment nécessaire, on fait de petits prêts auprès des banques. Le Crowdfunding est une autre technique qui peut être bénéfique au jeune. Il est toujours conseillé d’avoir un mentor qui accompagnera l’élève dans toutes ses démarches. Si son budget le permet, il peut solliciter les services d’un professionnel en entrepreneuriat.

3 principales qualités requises

Avoir une bonne dose de détermination est essentiel pour réussir à entreprendre quand on est étudiant. Ce dernier ne doit pas avoir peur du défi. Il ne s’arrêtera pas devant le premier obstacle qu’il rencontrera. Il essaie toujours de rechercher ce qui pourrait le faire avancer. Il veut, par tous les moyens, accomplir ses rêves. Mais ce n’est pas tout. Il faut aussi persévérer. Sans ce trait de caractère, le projet peut courir à sa perte. Enfin, il faut être un grand passionné. Se lancer dans une activité qui ne passionne nullement pas le jeune ne garantit pas le succès. Ensuite viennent d’autres qualités comme la créativité, la rigueur, le professionnalisme, la confiance en soi, l’intégrité et la générosité.

Quelques pièges à éviter

Étudier et entreprendre ne sont pas deux activités que l’on gère très facilement. Tous deux exigent beaucoup d’investissement et de temps. Par ailleurs, il faut éviter d’avoir un mauvais planning. Il faut savoir équilibrer ces deux vies. Une autre erreur courante est de se lancer dans l’entrepreneuriat dans le but de faire des sommes colossales ou de dominer les autres. Mais ces motivations peuvent entraîner de lourdes déceptions pour l’élève. Entreprendre par passion sera beaucoup plus enrichissant pour lui.

Penser que l’entrepreneuriat est seulement destiné aux grands est aussi une erreur fréquente. On se sous-estime parfois. Il faut que le jeune ait une confiance totale en lui. Et que dire de la peur de l’échec ? Ceci est un réel handicap pour l’étudiant. Il faut donc pouvoir s’en affranchir. Enfin, on évite de s’isoler. Beaucoup agissent ainsi par crainte que l’on ne vole son projet. Mais il faut choisir de bons interlocuteurs qui le feront avancer. Il faut toujours garder en tête que seul, on ne parviendra jamais à rien. Il faut alors s’entourer au maximum.