Etudiants

Etudes supérieures : comment choisir sa voie après un bac L ?

Etudes supérieures comment choisir sa voie après un bac L  - image

Communication, droit, lettres, architecture, sciences politiques ou commerce, les poursuites d’études supérieures possibles après le bac L ne sont pas limitées, contrairement aux idées reçues. Cependant, on ne sélectionne pas une voie pour sa facilité ou bien parce que c’est le rêve de ses parents ou de ses aînés. Comment choisir alors sa voie après son bac L ? On fait le point !

Se tourner vers un cursus d’études courtes

Grâce à leur aspect professionnalisant, les études courtes préparent tout à fait les bacheliers littéraires à la réalité du monde professionnel. En effet, en optant pour cette voie, les étudiants bénéficient d’une formation très professionnelle. Pour cause : à la fin des formations, ils effectuent un stage leur permettant de découvrir le marché de l’emploi. De ce fait, ils sont vus comme des professionnels formés sur la théorie comme sur la pratique.

Se tourner vers un cursus d’études courtes - image

Ce type de formation mène les jeunes à un diplôme de bac +2 avec le BTS (brevet de technicien supérieur) ou un DUT (diplôme universitaire de technologie).Le choix du BTS est assez vaste pour les bacheliers littéraires. Ces derniers peuvent, entre autres, se lancer dans le BTS tourisme, le BTS communication, le BTS notariat ou le BTS commerce international.

Ils ont également la possibilité d’opter pour un BTS assistant de manager (AM), BTS négociation et relation client (NRC) ou encore un BTS design de mode, design graphique ou design d’espace. Pour ce qui est du DUT, les titulaires d’un bac L peuvent accéder au DUT carrières sociales, DUT carrières juridiques, DUT techniques de commercialisation ou également au DUT information-communication.

Études supérieures : Opter pour les études longues à l’université

Sans nul doute, c’est la voie la plus prisée par les étudiants après obtention de leur diplôme. Ce type de formation présente en effet l’avantage d’être facilement accessible. De plus, les frais de scolarité sont relativement bas dans une université publique. Les parcours étant plus axés à la recherche, cet établissement est la meilleure alternative pour les apprenants souhaitant devenir enseignants, et ceux désirant travailler dans le domaine du droit. Il faut savoir tout de même que dans certaines filières, le nombre d’étudiants est limité.

Pour les bacheliers littéraires, la plupart des étudiants s’orientent vers une licence. Nombreuses sont les filières universitaires possibles pour eux. Entre autres, ils peuvent se pencher sur la licence en information et communication et la licence d’arts. Ils peuvent également accéder aux sciences humaines et sociales comme la sociologie, la philosophie, la psychologie, l’histoire d’art, l’histoire ou encore la géographie. De même, ils peuvent jeter leur dévolu sur les lettres et les langues ou les sciences du langage.

Etudes supérieures : Se lancer dans une prépa

La classe préparatoire a pour but de préparer les étudiants à un concours d’entrée ou encore de leur donner le temps de réfléchir en même temps qu’ils étudient. Les bacheliers littéraires pourront alors opter pour une classe préparatoire dans le domaine de l’économie, des lettres et de l’art. Il y a d’abord les classes préparatoires littéraires permettant de préparer l’entrée dans une ENS (école normale supérieure). Les parcours durent deux ans.

 Se lancer dans une prépa - imageOn peut citer, entre autres, la prépa Saint-Cyr, la prépa Chartes, la prépa ENS arts et design et les prépas ENS lettres.Certaines prépas économiques ouvrent également leurs portes aux bacheliers littéraires. Effectivement, les étudiants qui veulent intégrer une école de commerce ou une ENS se confrontent à ces formations pour bien se préparer. Les prépas artistiques proposent de même deux parcours pour les titulaires d’un bac L.

Ces derniers pourront s’orienter dans la MANAA (mise à niveau en arts appliqués). Ce parcours dure un an et vise à préparer l’entrée dans des formations artistiques. Les prépas art sont une autre voie pour ceux qui cherchent à passer les concours d’entrée dans les grandes écoles.

Jeter son dévolu sur une école spécialisée

Il est tout à fait possible pour les bacheliers L de s’inscrire dans une école spécialisée. Les écoles des métiers sociaux et paramédicaux sont, entre autres, faites pour cette série de bac. Elles visent à former aux professions du social (conseiller en économie familiale, assistant social ou éducateur spécialisé) et du paramédical (infirmier, ergothérapeute, kinésithérapeute, audioprothésiste, etc.). Les bacheliers concernés pourront également entrer dans les écoles d’art comme l’art plastique, la mode, l’architecture ou le design. Ceux qui aiment exercer dans le domaine du journalisme pourront en outre choisir les écoles de journalisme. Il y a pareillement celles de traduction et d’interprétation, celles de publicité et de communication ou encore celles de commerce vers lesquelles les nouveaux diplômés en série L peuvent s’orienter.

Études supérieures : Conseils pratiques pour faire un choix avisé

Par peur de se tromper d’orientation, de nombreux nouveaux diplômés s’angoissent à l’idée de se décider de leur voie post-bac. Pas de panique, avec les quelques conseils et astuces ci-après, on peut bel et bien éviter de faire fausse route. La première chose à faire est de suivre sa passion en cherchant ce qui semble le plus motivant.

Conseils pratiques pour faire un choix avisé - imageEffectivement, il est très important qu’il y ait du goût, de la passion ou une petite étincelle. Concrètement, il faut savoir ce qu’on veut réellement à long terme. Un rêve depuis l’enfance, les circonstances où l’on se sent le plus heureux et les préférences de son cerveau sont de meilleurs indices pour le savoir. Pour faire simple, il faut réaliser son propre rêve et non pas celui de quelqu’un d’autre.

La motivation est le facteur le plus important dans le choix des études supérieures à faire après son bac L. Cependant, il reste crucial que le choix soit logique et réaliste. Aussi, après avoir trouvé quelques idées avec la première étape, la seconde consiste à se connaître réellement. Il faut faire le point sur ses qualités, défauts… bref, sa personnalité. En outre, avant de conclure sa décision, il est de même nécessaire de connaitre les débouchés pour éviter les mauvaises surprises. Dès lors, il appartient à chaque individu de choisir entre université, écoles spécialisées, prépa, BTS et DUT.