prime etudiant
Etudiants

La colocation : idéale pour les étudiants ?

colocation et étudiants - image

Pour faire plus d’économie, plusieurs étudiants optent pour la colocation au lieu de louer un appartement loin de l’université. Il suffit tout juste de trouver de bons colocataires et les jeunes pourront poursuivre leurs études sans souci.

Comment ça marche la colocation en Europe ?

Il existe diverses agences qui s’occupent des maisons et des habitats des étudiants. Chacun de ces organismes effectue des aménagements intérieurs et extérieurs afin que les logements conviennent parfaitement aux jeunes apprenants. Selon certains responsables de ces cabinets, la plupart des étudiants ne se soucient pas des chartes de savoir-vivre lors de la signature d’un contrat de bail. Au moment de la colocation, certains règlements stricts ont été mis en exergue dans le but de conserver l’harmonisation des locataires. Divers étudiants provenant de leur pays natal viennent se loger dans l’un de ces habitats. C’est dans cette optique que les jeunes doivent prendre la responsabilité de respecter ces chartes.

Plusieurs d’entre eux apprécient la vie entre amis ou avec des gens familiers. D’après certains étudiants, vivre avec des personnes qu’ils ne connaissent pas leur met dans un état de doute. Pour d’autres, c’est une bonne occasion de faire connaissance avec les jeunes venant d’autres pays ou d’autres provinces. L’intervention des agences œuvrant dans ce domaine rassure les étudiants des risques qui peuvent subvenir.

Mis à part cela, ces organismes disposent généralement d’un site internet où l’on peut trouver aisément des jeunes en quête de colocation. On peut de ce fait se faire connaissance ou discuter avec eux avant de mettre les voiles pour le nouvel habitat. De plus, chacun des sites de ces cabinets fournit à ses visiteurs un formulaire concernant leurs exigences. Cette idée permet d’ailleurs de connaitre au préalable les critères que pourrait exiger son partenaire de logement.

Choix du logement pour les étudiants

Pour commencer, il faut opter pour un logement près de l’université. Cela facilitera le déplacement afin d’avoir un meilleur confort de vie. De plus, avoir une maison à proximité de la fac permet aux étudiants de mieux se concentrer sur leurs études. Les jeunes pourront effectivement optimiser leur temps au cas où des créneaux se présentent au niveau de leur emploi du temps. Le principe de l’université se résume surtout sur la vie en groupe. Avoir une habitation à proximité est vraiment important. Il faut aussi que l’emplacement de l’habitat soit près des commerces pour les courses au quotidien. De ce fait, les étudiants seront beaucoup plus à l’aise.

La plupart des agences offrent des services qui peuvent subvenir aux besoins de chaque jeune universitaire. Elles mettent en avant le confort. Une habitation bien aérée est toujours idéale. Chaque société propose également des offres exceptionnelles et intéressantes comme des services de ménage, une cafeteria… D’autres services comme un accès à la laverie et le prêt de matériels électroménagers sont de même au menu.

Les organismes en question s’occupent non seulement de tout ce qui est utile pour les étudiants, mais aussi de leur bien-être. Ils proposent par exemple aux jeunes un accès à une salle de sport, de cinéma et d’autres loisirs disponibles.

Les différents types de logements à choisir - image

Les différents types de logements à choisir

Le studio ou studette figure parmi les logements pour étudiants les plus fréquentés . Il est doté d’une surface minimale de 9 m² et d’une superficie maximale de 30 m². Ce type d’habitat ne comporte généralement qu’une seule pièce à part la salle de bain et les toilettes. Pour ce genre d’habitation, la cuisine ou kitchenette est comprise dans la chambre. Des fois, les toilettes sont à l’extérieur du logement.

Il y a également les maisons de type T1, T2 et T3. Ces types conviennent aussi aux étudiants, mais les loyers sont un peu plus chers comparés à ceux du studio. La configuration T1 est composée d’une pièce principale (chambre et salon) avec une cuisine séparée. La forme T2 comporte deux pièces : la principale, la chambre et une cuisine à part. Le type T3, quant à lui, a 3 pièces, dont la salle principale, deux chambres et une cuisine. Pour les étudiants uniquement, il est possible que les agences leur proposent un type de logement dit « Bis ». Par exemple, la configuration T1 bis est équipée d’une pièce principale avec une chambre séparée. Il faut noter que ce type d’habitat ne possède pas souvent de fenêtres.

Le modèle Duplex fait partie des types de logements à prendre en compte. Il s’agit d’un appartement à 2 étages comportant un escalier à l’intérieur. Pour le triplex, celui-ci est doté de 3 étages. Un dernier modèle connu sous le nom de « souplex » existe également. Cette configuration est composée d’un rez-de-chaussée et d’un sous-sol bien aménagé. Ce genre d’habitation convient aux étudiants désirant opter pour la colocation. De plus, les chambres sont beaucoup plus spacieuses et chaque étudiant peut avoir son propre étage.

Trouver un garant

Certaines agences recommandent un garant pour assurer le paiement des loyers de l’étudiant. Cette option est toujours demandée avant d’intégrer l’université. Parfois, les parents se portent volontaires de s’occuper de cette fonction. Tout jeune qui n’a pas de mère et de père sera obligé de nommer un autre membre de sa famille à devenir le garant. Pour ceux qui n’ont pas de famille ou de parents, une solution a été mise en réserve : le dispositif « Visale ». En effet, il s’agit d’un outil social qui contribue à favoriser l’accès au logement. Il est financé à une somme de 130 millions d’euros par action. Les locataires auront l’occasion de profiter de ce cautionnement en faisant une demande de visa sur le site officiel Visale afin de certifier leur éligibilité. L’équipe de Visale sera le garant des locataires et demandera au bailleur un contrat de cautionnement.