prime etudiant
Etudiants

La PACES

La PACES - image

La Première Année Commune aux Etudes de Santé est rattachée à la Faculté de Médecine. Afin d’y accéder, il est obligatoire d’avoir le diplôme de baccalauréat, du titre d’accès à l’enseignement supérieur ainsi que d’être parmi les paramédicaux. La formation est basée sur la science et fait suite aux programmes scolaires de la classe terminale S française. Elle propose 4 types de débouché à savoir devenir sage-femme, dentiste, pharmacien ou encore médecin. On distingue 2 semestres de 13 semaines de chaque. Les contrôles ont lieu en décembre et en mai uniquement. La PACES ne dispose aucun contrôle continu ni même d’assiduité.

La nouvelle réforme des études de santé en 2020

Des points sont à retenir par rapport à la nouvelle réforme qui s’appliquera à partir de 2020. Le numerus clausus sera supprimé. Le nombre d’admissions en 2è année sera fixé selon les besoins territoriaux. Aucun changement du nombre de place par les facultés de médecine pour 2020 – 2021. Le redoublement sera arrêter et l’examen se fera à plusieurs échelles et demeurera très sélectif. Le but de la réforme est de faciliter et d’inciter les étudiants à choisir les carrières médicales. Les filières Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie vont être accessibles par le « Portail Santé » qui représentera 60% des places ou les licences à « mineure santé » pour les 40% restantes.

L’inscription au « portail santé » sera possible via le site Parcoursup. Les conditions requises sont multiples comme la validation de 60 ECTS en un an, les résultats dépassant le seuil minimum, la valorisation du choix de la filière dans les résultats. En 2020 – 2021 les étudiants ayant le diplôme de licence des autres filières pourront s’inscrire pour faire partie de l’équipe MMOP si leur diplôme offre la « mineure santé ». L’étudiant devrait avoir validé 60 ECTS également ainsi que toutes les UE de la « mineure santé ». Toutefois, d’autres critères d’admissibilités sont exigés.

Inscription et pré requis

L’inscription pour adhérer la PACES se fait via le site Parcoursup. Premièrement, il y a la saisie des vœux qui se fait par le biais de la plateforme. Par la suite, selon les choix d’affectation, le candidat procède au classement des vœux ainsi qu’aux diverses procédures administratives. Certaines universités proposent d’autres options, des conseils aux candidats selon les dossiers qu’ils ont reçu mais évidemment, ils sont libres de les suivre ou pas. A part ces formalités, des pré requis ou « attendus » sont exigés pour compléter la demande d’adhésion. Il est important d’avoir de bonnes compétences scientifiques, une aisance à communiquer, des compétences méthodologiques et comportementales.

Quelles sont les orientations possibles après la première année PACES ?

Une fois la Première Année Commune aux Etudes de Santé achevée, les étudiants ont plusieurs débouchés qui s’ouvrent sur leur chemin. Et bien sûr, dans le domaine de la santé. On distingue principalement 4 filières médicales et 3 filières de rééducation. En ce qui concerne le premier choix, l’étudiant a le choix entre la médecine pour devenir médecin généraliste, gynécologue, dermatologue,… L’odontologie pour la dentisterie ; la pharmacie ainsi que la maïeutique. Il est possible également de travailler dans la masso-kinésithérapie après sa formation en PACES, c’est un domaine de promotion des troubles de la motricité des déficiences de la capacité fonctionnelles. Il y a aussi les carrières possibles en ergothérapie et psychomotricité.

Les alternatives à la PACES

Les alternatives à la PACES - image

Afin d’intégrer la deuxième année de formation dans le discipline de la santé, il existe des alternatives à la PACES. Ces solutions sont mises en place afin de regrouper des étudiants de différents profils et aussi pour faciliter la suite de formation de ceux qui n’ont pas eu leur place dans le parcours.

Les Alter-PACES

Les licences adaptées ou Alter PACES offrent la possibilité aux étudiants des autres filières que la santé à se porter candidat directement en formation de deuxième année dans la filière. Cette alternative est destinée à des candidats de L2 ou L3 en sciences et techniques ou sciences humaines. Les étudiants de ces filières doivent réussir brillamment leur diplôme additionné d’autres unités d’enseignements complémentaires. Pour certaines universités, il y a même une licence spéciale dédiée à cela.

Il y a d’abord la sélection de dossiers basée sur certaines conditions. Déjà, l’étudiant doit faire ses preuves en étant excellent dans sa formation et bien sûr avec les modules demandés par la filière santé validées au préalable. A part cette méthode de sélection, une interview où l’intéressé expose de vive voix ses motivations et ambitions professionnelles. Les profils retenus poursuivent la formation de deuxième année avec les étudiants de la PACES. D’une manière générale, des cours de tutorats sont organisés pour ces nouveaux-venus.

Le Pluripass

Le parcours pluridisciplinaire commun aux formations de santé qui remplace la PACES est appelé PluriPASS. Les étudiants issus de ce système peuvent intégrer les filières liées à la santé au terme du deuxième semestre de L1 ainsi qu’à la fin des études du troisième semestre. Les programmes suivis sont un mélange des sciences de la vie ; de l’ingénieur et humaines – sociales. Pour pouvoir suivre le Pluripass, il faut être un bachelier S, ES ou L avec les meilleures mentions obtenues au Bac.

Le choix des candidats se fait selon les notes qu’ils ont obtenues toute l’année. Il est possible également de compléter la moyenne obtenue par 4 entretiens oraux de 10 minutes. D’autres matières que le candidat aurait suivies jouent en sa faveur car cela leur permet de gagner en classement. Les étudiants de la L1 PluriPass poursuivent la formation en deuxième année d’étude de santé si ceux issus du 3è semestre vont talonner le quatrième semestre ;

La PACES adaptée

La PACES One ou PACES adaptée promu la chance des étudiants à réussir le concours en première année, elle défend le redoublement de la PACES ; Cette formation est dédiée spécialement aux bacheliers de la série S. Identique à la PACES, les critères d’admissibilité en PACES One sont basés sur les notes obtenues lors du concours et sur le classement de l’intéressé au numerus clausus. Toutefois, il y a certaines universités qui rajoutent des épreuves orales.

N’est pas autorisé, le redoublement dans cette formation. Si jamais l’étudiant échoue au concours en première année, il pourra le refaire au terme de son L2 ou L3. D’une manière générale, les candidats de ce système ont plus de chance de réussir au concours dès le premier. Les prétendants qui ont réussi l’examen poursuivent leurs études de deuxième année en santé. Dans le cas contraire, ils continuent leurs voies selon et peuvent réessayer plus tard sous certaines conditions.

Réorientation PACES

Réorientation PACES - image

75% des étudiants de la PACES échouent ou abandonnent. Effectivement, le cursus n’est pas facile et les motivations quittent les moins courageux rapidement. Après longue réflexion, le choix est fixé, quitter les études de santé pour enchaîner une nouvelle vie. Il est possible de poursuivre dans d’autres filières scientifiques comme les écoles d’ingénieurs, les paramédicales ou autres études universitaires.

Écoles d’ingénieurs.

Par une sélection de dossiers, des étudiants de la PACES sont recrutés tous les ans par des écoles d’ingénieurs. Par ailleurs, les rentrées décalées font la crainte de certains étudiants car deux semestres seront valider en un seul et le rythme n’es pas toujours aisé. Mais selon des témoignages, la cadence est aisée qu’en PACES.

Les filières paramédicales.

La filière paramédicale permet aux étudiants de rejoindre le domaine de la santé par une autre voie. Le parcours dure 5 ans pour devenir secrétaire médical, ambulancier, kinésithérapeute et bien d’autres encore. D’ailleurs, le recrutement des élèves infirmiers se fait à partir d’un test oral seulement si le candidat à obtenu une moyenne de 10 sur 20 à l’une de ses matières en PACES.

Les filières universitaires.

20% des étudiants de la PACES choisissent de revenir sur leur chemin et de choisir des filières tout à fait différentes comme le droit, les sciences humaines. Certaines universités proposent d’ailleurs des passerelles afin que ces étudiants poursuivent directement la formation de deuxième année, mais sous certaines conditions bien sûr.

DUT ou BTS.

Il est possible également pour ceux qui ont été recalés en PACES de se passer des longues années d’études et d’opter des parcours courts et professionnalisant. D’ailleurs, on compte 15% de ces étudiants qui optent pour le DUT ou le BTS. Dépendamment du dossier de chaque candidat, il est faisable d’intégrer directement la deuxième année de ce court cursus.