Lycée

Le classement des lycées 2019 : le palmarès des meilleurs établissements

classement des lycées - image

Le premier souci des parents est la réussite de leurs enfants dans leurs études. Le classement des lycées peut les influencer en ce qui concerne le choix de l’établissement où ils vont inscrire ces derniers. Pour dresser ce palmarès, les équipes du ministère de l’Éducation ont pris en compte plusieurs facteurs déterminants.

L’utilité du classement des lycées de 2019

Le classement des meilleurs lycées de 2019 va permettre aux parents d’inscrire leurs enfants, après le brevet, dans l’un de ces établissements en tête du palmarès, ceci dans le but d’assurer leur réussite scolaire et espérer avoir de bonnes notes lors du bac pour intégrer une grande université. Ce classement permet au ministère de l’Éducation d’orienter sa politique sur des régions ou villes dans lesquelles les lycées sont mal notés. Comme chaque année, après la publication du classement des meilleurs lycées,

les ministères concernés, le rectorat et les chefs d’établissement font des déclarations ou communiqués pour rassurer le public sur la qualité de l’enseignement dans les lycées en fin de classement. Dans certains cas, le déblocage d’une aide financière d’urgence pour aider les établissements en difficulté est accordé. Des décisions politiques sont prises, comme la création de zones d’éducation prioritaires dans les quartiers sensibles.

Quels sont les critères d’évaluation pour dresser le classement des lycées ?

Plusieurs critères sont considérés pour déterminer les meilleurs lycées par département ou région, par exemple. Parmi ces critères, le taux de réussite au bac est le plus important, car un taux élevé va permettre à tout établissement d’être noté parmi les meilleurs et figurer en bonne place dans le palmarès. Par rapport à ce critère, le nombre de mentions très bien ou assez bien peut également influencer le classement. La direction de l’évaluation du ministère de l’Éducation prend en compte la capacité de l’établissement sur la prise en charge des élèves, la pédagogie et l’aide aux élèves en difficulté scolaire. Le calcul des indicateurs de valeur ajoutée mené par le ministère doit considérer l’influence des facteurs étrangers au lycée comme le niveau de chaque élève à sa rentrée en seconde ou le milieu social dans lequel ce dernier évolue.

Les critères subjectifs au classement des meilleurs lycées

En plus du critère objectif du taux de réussite au bac, des critères subjectifs doivent également être pris en compte pour pouvoir dresser un classement juste et reflétant la réalité. Les évaluateurs du ministère de l’Éducation peuvent ainsi vérifier la qualité d’accueil des jeunes élèves, surtout en seconde pour faciliter leur intégration. Sur le plan pédagogique, l’évaluation doit considérer la qualité et la diversification de l’enseignement proposé par chaque établissement.

L’implication et le professionnalisme des enseignants sont aussi importants pour se faire une idée du niveau des lycéens. L’existence d’activités en dehors des cours permet une meilleure implication des lycéens dans la vie de l’établissement par le biais, par exemple, d’un journal, d’un conseil d’élèves, d’un club de lecture ou d’échec. La mixité sociale et le quartier dans lequel se trouve le lycée influencent les évaluateurs dans leurs missions.

Précisions sur le classement des lycées 2019

Comme chaque année, le classement des lycées est dominé par les établissements privés, en particulier, se situant en Île-de-France et sa région. Ces lycées privés, comme le lycée Stanislas (Paris), ont un taux de réussite de 100 % au bac, toutes séries confondues. Les lycées privés et publics de Paris dominent ce palmarès 2019, en particulier le lycée bilingue privé de Jeannine-Manuel, situé dans le 15 ème arrondissement. Celui-ci se caractérise par des cours qui sont donnés en allemand et en français qui permettent aux élèves de parler une langue étrangère couramment. Le lycée Jeannine-Manuel est en tête du palmarès depuis plusieurs années. Le lycée Henri IV, un établissement public, se trouve en bonne place dans le classement, à la 11 ème. Ainsi, les dix premières places sont occupées par des lycées privés se situant la plupart dans la région parisienne.

Les conséquences du classement des lycées

Le classement des lycées a mis en place un système élitiste pour la rentrée dans les établissements les mieux classés dans ce palmarès. Les tests d’entrée ou les notes nécessaires pour intégrer ce genre d’établissement ne sont pas à la portée de tous les élèves. En plus, le nombre de places disponibles est souvent inférieur à celui des demandes d’entrée reçues chaque année.

Mais malgré le coût ou la distance entre leur habitation et le lycée de leur choix, les parents sont prêts à investir beaucoup d’argent pour la réussite scolaire de leurs enfants. Les professeurs expérimentés et qualifiés auront tendance à vouloir enseigner dans les établissements les mieux placés dans le classement. Ce phénomène conduit toutefois à une pénurie d’enseignants dans les lycées publics mal classés. Dans les lycées élitistes, il y a moins de mixité sociale. Les élèves viennent le plus souvent du même milieu favorisé. Les bacs obtenus dans les lycées les mieux classés permettent d’intégrer plus facilement l’université ou les classes préparatoires choisies.

Le classement des lycées 2019 est-il fiable ?

Le classement des meilleurs lycées est plus ou moins fiable, car depuis plusieurs années, celui-ci ne prend pas en compte les filières spécifiques du bac comme celle technologique ou agricole faute de données insuffisantes collectées par les évaluateurs du ministère de l’Éducation. La notation ne fait pas d’ailleurs la différence entre les écarts de moyens entre les lycées privés et publics, par exemple. Il est en outre à savoir que le nombre d’élèves en terminal dans les lycées privés est, dans la majorité des cas, largement inférieur à celui des établissements publics. Or, le taux de réussite est inférieur pour le second. En d’autres termes, cela ne reflète pas donc vraiment la réalité de la qualité de l’enseignement.