Etudiants

Les débouchés d’une école de commerce

Écoles de commerce - image

Lorsqu’on intègre une école de commerce, on doit imaginer plusieurs domaines à la fois. En effet, il faut par exemple penser à la gestion, à l’entrepreneuriat, à la finance, au marketing ou encore à la communication. Ces secteurs d’activité permettent aux étudiants de développer et de transmettre des compétences. Ces établissements font part de savoir-faire général, mais aussi spécialisé, en matière de commerce. On peut citer l’immobilier, la banque ou la logistique, des enseignes qui offrent la possibilité de postuler à un large nombre de postes. Cela explique qu’elles sont idéales pour envisager une carrière de haut niveau et bien rémunérée. Focus sur les débouchés des écoles de commerce .

Plusieurs horizons à explorer

Un jeune diplômé peut espérer une rémunération allant jusqu’à plus de 35 000 euros. Les filières traditionnelles sont les plus plébiscitées par les sortants des écoles de commerce : les domaines de la finance (banque), des ressources humaines, du marketing ou encore du conseil. Cependant, les étudiants doivent savoir qu’il est aussi intéressant de se tourner vers des univers plus vastes comme les métiers d’avenir. On peut par exemple citer le Big Data et l’intelligence artificielle qui vont avoir un réel impact sur les débouchés.

La vente et le commerce

Les métiers du commerce et de la vente permettent de travailler au sein des équipes commerciales dans un magasin ou dans des bureaux. Ce sont également des opportunités pour occuper des postes en déplacement pour lesquels une bonne connaissance des marchés mondiaux est nécessaire. On peut par exemple devenir vendeur exportateur, chef des ventes ou encore directeur des opérations. Aussi, il faut savoir que le commerce en ligne fait de plus en plus appel à ces profils.

En 2019, ce secteur pourrait atteindre 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour le cas de la France. Cela permettra de générer de nouveaux emplois dans ce domaine. Il s’agit toutefois d’un univers qui demande des compétences techniques et une bonne connaissance des produits et services. Aussi, il faut faire preuve de qualités humaines et s’adapter au challenge de la vente. L’optimisme est un atout indispensable lors de la prospection. Les professionnels doivent également résister au stress.

La comptabilité et la finance

Les diplômés des écoles de commerce peuvent intervenir dans ces domaines. Ils pourront alors se spécialiser en finance d’entreprise et de marché. L’accès à ces métiers requiert évidemment des qualifications supplémentaires. Beaucoup choisissent de travailler et de compléter leur savoir-faire pour occuper ce poste. Dans ce cas, il arrive que l’employeur prenne en charge les coûts de la formation.

On peut citer parmi les métiers de la finance ceux des comptables, des analystes financiers, des contrôleurs de gestion ou encore des traders. Les employeurs du domaine, quant à eux, sont à la recherche de jeunes diplômés en mesure d’appendre rapidement de nouveaux concepts et d’utiliser les technologies. Il faudra également apprendre plusieurs termes spécifiques liés à ce secteur et maîtriser des produits et services complexes. La rigueur, l’esprit d’analyse et une bonne confiance sont nécessaires.

les écoles de commerce et les débouchés professionnelles - image

Le management

Être manager est difficile, car c’est un travail qui demande une grande capacité d’organisation. Aussi, il faudra s’adapter à de longues heures de travail. Les postes les mieux rémunérés proposant des possibilités de progression de carrière sont ceux des directions. Tous les secteurs et industries sont à la recherche de managers, quel que soit le domaine : santé, commerce, environnement, information, etc. Les jeunes diplômés apporteront une structure, une stratégie et un cadre de travail motivant à l’entreprise.

En général, il est facile de trouver un poste de direction en ayant un autre diplôme ou plusieurs années d’expérience. Quoi qu’il en soit, il faut dire que les sortants des écoles de commerce sont aptes à devenir managers. Il leur suffit d’avoir le sens du leadership, de la communication et de l’organisation.

Le marketing et la publicité

Suivre la filière du marketing et de la publicité permet d’atterrir sur des débouchés multiples. Ils sont surtout destinés aux étudiants faisant preuve de beaucoup de créativité. Ces secteurs sont des milieux où les diplômés en commerce pourront utiliser les compétences d’analyse et de rédaction de rapports acquises durant leurs cursus. Elles leur serviront pour étudier les marchés, élaborer des stratégies marketing, assurer la relation avec différents acteurs (concepteurs, imprimeurs, rédacteurs), gérer les relations client, analyser les marchés et évaluer les résultats de campagne.

La plupart du temps, les jeunes sont amenés à travailler en étroite collaboration avec des spécialistes, par exemple, des producteurs de vidéos, des concepteurs et des rédacteurs. Élargir les compétences de manière continue est nécessaire afin de suivre le rythme, s’adapter aux évolutions de la technologie et des tendances du marché.

Les ressources humaines

Les débouchés en ressources humaines peuvent également couvrir un spectre très large pour les diplômés en commerce. Proposant de belles carrières, ce secteur fournit des postes qui exigent à la fois un sens aigu du monde des affaires et des compétences interpersonnelles bien pointues, à savoir une excellente capacité à communiquer, de l’agilité et de l’adaptabilité. On peut par exemple citer parmi les domaines traités par le département des ressources humaines, le recrutement, la rémunération ainsi que la formation.

Cette branche peut en effet demander des approches de businessman, mais surtout la maîtrise des bases de la gestion et la capacité de piloter des opérations qui impacteront toute l’entreprise et ses salariés. Les diplômés doivent également connaître le droit du travail et la réglementation d’une enseigne, et ce, de manière précise et journalière.

Ainsi, il est possible de travailler au sein de divers domaines lorsqu’on est un sortant ou un jeune diplômé d’une école de commerce. La vente, le commerce, la finance, la comptabilité, le management, le marketing, la publicité, les ressources humaines ainsi que tous les secteurs couverts par ce domaine peuvent proposer de réelles opportunités pour ce dernier. Pour les intégrer, il devra toutefois suivre une formation ou un parcours orienté spécialement vers le commerce. Après un DUT (diplôme universitaire de technologie), un étudiant pourra trouver un emploi et en même temps poursuivre ses études afin d’être qualifié pour l’un de ces domaines d’expertise.

N’hésitez pas à lire cet article : Comment financer ses études ?