Etudiants Fiscalité

Partir à l’étranger pour suivre des études d’art

Une âme créative, une passion pour le design ou le dessin…, plusieurs critères semblent bien indiquer qu’on est prêt à se lancer dans un cursus spécialisé. Évidemment, les écoles proposant des études d’art ne manquent pas en France. Pour l’universitaire cependant, il trouve toujours intéressant le fait de franchir la frontière et de voyager dans un cadre pédagogique. Voici les raisons l’incitant à suivre des formations artistiques à l’étranger, ainsi que les possibilités qui lui sont offertes à cette occasion.

Les écoles d’art pour un cursus dans un autre pays

À l’instar des écoles privées, les institutions publiques invitent également leurs étudiants à prendre part à des stages ou des échanges à l’étranger. En outre, il y a la charte Erasmus qui fait par exemple partie des initiatives permettant à la quasi-totalité des écoles de beaux-arts d’envoyer des élèves qui aspirent à des études dans un autre pays. Il faut de plus préciser que les établissements supérieurs mettent le plus souvent en place un ou plusieurs partenariats avec des universités ou des enseignes étrangères. D’ailleurs, il est rare de voir des institutions qui ne peuvent pas permettre à leurs étudiants de passer un séjour à l’international. Quant aux secteurs artistiques, celles qui proposent ce créneau sont de plus en plus nombreuses : design, art graphique ou appliqué, etc.

Le type de séjour adapté pour étudier l’art à l’étranger

Quand il s’agit de cursus à l’étranger, les parcours à suivre sont multiples et variables en fonction des formations. Toutefois, ce sont les stages en entreprise et les séjours d’études extérieurs pour un semestre qui sont les plus fréquents. Dans le premier cas, l’étudiant aura la possibilité de simplifier son intégration professionnelle. Beaucoup sortent en effet du territoire français pour job étudiant en vue de s’immerger dans une culture totalement inconnue. Certains y vont par contre afin de décrocher un emploi en voyant leur séjour comme une opportunité de carrière. Dans un environnement inhabituel, ils auront la chance d’avoir de nouveaux contacts tout en exerçant une profession.

Quant aux stages, ils se traduisent en occasion favorable pour découvrir d’autres horizons. Dans ce domaine en particulier, plus précisément l’art, ils sont réalisés dans divers organismes : agence de publicité, musées, galeries… Ces séjours pédagogiques sont également des moyens efficaces pour parvenir à effectuer des études à l’étranger. En général, ils se déroulent sur un semestre et en fin de cursus. Ils offrent la possibilité d’intégrer un établissement partenaire extérieur et de suivre des cours similaires à ceux étudiés en France. Diffusés en anglais, les cours permettent d’aborder l’art sous un point de vue différent, mais surtout d’explorer une culture artistique hors du commun. Si l’on se réfère aux séjours Erasmus, ils sont accessibles aux étudiants bénéficiant d’un nombre de crédits ECTS correspondant à leur cursus à l’étranger. Pour cela, leurs résultats finaux devront être supérieurs ou égaux à la moyenne nécessaire.

Les bonnes raisons d’étudier l’art à l’international

L’art est sans doute une filière qu’il faudrait absolument apprendre et approfondir à l’étranger, sans quoi, il y a plusieurs adjectifs qualificatifs qui collent parfaitement aux études dans un endroit différent du sien. Quant au concerné, il devient curieux, ouvert, cultivé, épanoui et inspiré par rapport à un simple voyageur. Les divers aspects artistiques dont il découvrira au fur et à mesure sur son chemin pourront l’enrichir et le cultiver. Grâce à de nouvelles cultures, il saura la manière dont l’art est abordé ailleurs.

La possibilité d’améliorer son niveau linguistique est aussi un atout à profiter à l’issue de cette expérience. Universelle, la langue anglaise est celle qui est majoritairement utilisée pour apprendre. Mais il n’est pas rare de voir des cours diffusés dans le dialecte du pays hôte. Quel que soit le cas, l’étudiant parviendra certainement à progresser. Sinon, le fait de suivre une formation artistique à l’étranger reste une occasion idéale pour sortir de sa zone de confort : une opportunité pour développer ses facultés d’adaptation.

Les possibilités d’étudier à l’étranger

Il est nécessaire d’adopter des démarches administratives et scolaires pour étudier dans un autre pays. En effet, quelques tests sont à passer pour aboutir à cet objectif. D’abord, il y a l’épreuve linguistique, en général un exam d’anglais, déterminant le niveau des élèves afin de les qualifier pour un séjour à l’extérieur. Ce test permet de savoir s’ils y sont réellement capables. Les grandes écoles ont tendance à préparer des examens (TOEFL ou TOEIC) catégorisant les participants en tant que novices ou professionnels. En général, l’évaluation s’effectue à l’oral et à l’écrit (dissertation et compréhension).

Avant de partir à l’étranger pour y apprendre l’art, il faut notamment passer par un entretien de motivation au cours duquel les candidats échangeront avec quelques-uns de leurs profs et un chargé d’études ou responsable des relations internationales. Il a pour principal objectif de déterminer le motif qui sera évalué en fonction des raisonnements incitant l’étudiant à s’inscrire à un voyage dans ses projets professionnels. Il devra à cet effet fournir des explications convaincantes en exposant la logique de sa décision.

Puisqu’il s’agit essentiellement d’art, il est normal que le niveau artistique soit remis en question. Soumis à une vérification, cet aspect devra être accompagné d’un dossier de candidature ou un document qu’on appelle le « book artistique ». Par la suite, l’universitaire devra effectivement rédiger une lettre de motivation. Cette démarche est systématique et doit être effectuée dans une langue précise, en général en français ou en anglais. Le prétendant devra alors présenter tous les détails impliquant les raisons du voyage. Il faut dans ce cas y formuler les arguments du choix d’un pays et y expliquer l’importance d’immigrer vers un territoire en particulier dans le cadre de ses projets professionnels.

Aussi, il est évident d’envisager les ressources permettant de réaliser son séjour pédagogique. Cela amène effectivement aux demandes de bourses universitaires, octroyées selon les conditions et les structures des différents établissements. Dépendant de l’enseigne étrangère convoitée, l’obtention d’une aide financière sera garantie à l’aide d’un dossier de candidature en béton. Tout comme les modalités qui les suivent, les subventions varient d’une école à l’autre. Pour en bénéficier cependant, il faut fournir tous les documents nécessaires tout en rédigeant une demande convaincante.