Université

Pourquoi s’engager dans une association étudiante ?

Les avantages de l'intégration d'une association étudiante

Bon nombre d’étudiants ont une certaine appréhension, causée en grande partie par une méconnaissance de l’importance de s’engager dans une association étudiante. Pourtant, intégrer cette dernière à l’école ou à l’université est une source d’opportunités importante, que ce soit durant son passage dans l’établissement qu’une fois dehors.

Une garantie de reconnaissance de son cursus

Depuis la promulgation de la loi égalité et citoyenneté, l’étudiant qui s’engage dans le bénévolat associatif bénéficie d’un statut d’« étudiant engagé ». Son engagement va être reconnu par son université qui peut lui accorder un aménagement sur le déroulement de son cursus universitaire. Mais ce n’est pas l’essentiel des avantages qu’il pourra obtenir de son engagement. Étant donné que la loi égalité et citoyenneté entend obliger chaque établissement universitaire à inciter les étudiants à intégrer les milieux associatifs, celui-ci devra mettre un dispositif de reconnaissance au bénéfice des apprenants qui intègrent ces associations.

Ces avantages peuvent être l’octroi de crédits ECTS (système de points utilisé dans l’espace européen pour valider le niveau d’études effectuées, faciliter la mobilité des étudiants entre toutes les universités européennes), la bonification de la moyenne jusqu’à 0,5 point dans certaines universités ou encore l’obtention d’un diplôme relatif au sujet d’engagement de l’étudiant. Bien entendu, certains établissements n’ont pas attendu l’arrivée de cette loi pour déjà mettre en place leur dispositif de reconnaissance de l’engagement des étudiants.

Un important complément de formation

Certains apprenants suivent, par exemple, une formation en sciences humaines, mais s’intéressent également à d’autres sujets comme la recherche technologique. Dans ce cas, il n’y a rien de mieux que d’intégrer une association estudiantine. Comme il existe une multitude d’associations dans chaque université, il ne reste qu’à choisir celle qui capte le plus son esprit.

Par ailleurs, intégrer une association d’étudiants est souvent une occasion d’occuper des fonctions à responsabilité, comme la trésorerie, la communication, l’achat, etc. On peut acquérir une expérience qu’on ne pourra pas obtenir en effectuant juste un stage. De plus, les compétences acquises dans une fonction au sein de l’association serviront sûrement lorsqu’on intégrera la vie professionnelle. C’est également au sein d’une association étudiante qu’on pourra jouir de certaines compétences qui pourraient être utiles dans le futur comme la prise de parole en public et le travail en équipe, entre autres.

L’intégration d’un apprenant dans une association d’étudiants pourra de même révéler certaines de ses valeurs cachées. Comme il s’agit d’une action de bénévolat, il pourra être amené à intervenir dans des actions sociales ou humanitaires dans sa région ou même à l’étranger. Il pourra ainsi participer à des activités pour aider des étudiants qui se trouvent en difficulté, à l’initiation de la langue pour les élèves étrangers, à des campagnes humanitaires dans des pays en développement, à des campagnes de sensibilisation, etc. Au-delà de la participation à de bonnes actions, le bénévolat sera surtout une occasion de développer sa personnalité, mais également de comprendre certaines problématiques de la société actuelle comme la protection de l’environnement.

Cela permet d’étoffer son carnet d’adresses

Appartenir à une association d’étudiants va amener tout élève à participer à différents programmes et événements avec d’autres étudiants, qu’ils appartiennent ou non à son établissement. C’est ainsi une véritable occasion pour lui de rencontrer d’autres personnes et de nouer des liens. Cela va lui permettre non seulement de discuter du sujet de ses engagements, mais aussi, éventuellement, de monter des projets en commun. Son bénévolat lui fera rencontrer des individus qui appartiennent à des organisations diverses afin de créer des relations qui pourront lui être utiles à l’avenir, notamment pour obtenir un stage, un job étudiant, et pourquoi pas un poste professionnel à la fin de ses études.

C’est une voie essentielle pour bâtir une future carrière professionnelle

Comme on dit souvent, on apprend toujours en faisant. Bien avant le début de sa carrière professionnelle, la participation dans l’association estudiantine d’un apprenant lui permet d’acquérir des compétences qui faciliteront par la suite son intégration dans le monde professionnel. La participation dans une association étudiante est avant tout professionnalisante. Elle aide l’étudiant à acquérir au préalable certaines compétences qui s’apparentent à des fonctions professionnelles comme la gestion budgétaire, entre autres.La seule différence c’est qu’il a le droit de faire des erreurs, de les rectifier, de les gérer, etc. À la sortie de l’université, il aura déjà acquis une certaine expérience et un véritable sens de la responsabilité.

De plus, mentionner son expérience associative est un vrai plus dans le CV de l’étudiant. Dans un premier temps, cela va lui donner l’image d’une personne organisée aux yeux du recruteur parce que trouver le temps de s’occuper de ses activités associatives en dehors de ses études demande quand même un sens élevé de l’organisation. Les compétences dites transversales qu’il a acquises lorsqu’il a appartenu à son association, comme sa capacité à travailler en équipe, son sens de la communication et sa capacité à respecter les délais, sont des points à mettre en valeur dans son CV.

Comment choisir une association étudiante ?

Dans une même université, les associations estudiantines sont multiples : sport, éducation, écologie, services, etc. Pour sélectionner une association, tout apprenant doit tout d’abord prendre en compte ses centres d’intérêt. Il lui est déconseillé d’intégrer une association dont l’activité ne l’intéresse même pas. S’il s’agit d’un accroc aux sports, il ne va pas tout de même opter pour une association portant sur les actions caritatives. Par ailleurs, il faut qu’il choisisse une association qui correspond à son projet professionnel. Son fil rouge sera celui de rechercher les associations qui le permettront d’acquérir les compétences et expériences nécessaires pour faciliter sa future intégration dans le monde professionnel. Il doit tenir compte du projet porté par chaque association et faire son choix.

Si jamais le jeune n’a pas trouvé une association qui correspond à ses aspirations, il peut créer la sienne. Cela peut arriver lorsqu’il est ambitieux et qu’il veut présenter de nouveaux projets novateurs. Il est à savoir que plusieurs établissements universitaires disposent de structures d’aide pour les étudiants qui désirent mettre au point leur propre association. Souvent, cette démarche se fait à travers une structure appelée Bureau de la vie étudiante.

Toutefois, si le fait d’appartenir à une association ne convient guère à un élève, il doit savoir que ce n’est pas obligatoire. Cependant, pour enrichir son CV, il doit partir,dès son arrivée à l’université, à la recherche d’un stage.