Université

Quelle filière suivre après le baccalauréat ?

Orientation - image

Le baccalauréat marque la fin du parcours secondaire. Après avoir franchi cette étape, les titulaires de ce diplôme se demandent : que faire ? Passer une année de césure, travailler ou suivre des études supérieures ? La plupart choisissent cette dernière option. En effet, beaucoup décident d’intégrer une école ou une université pour se spécialiser dans un domaine. Connaitre les différentes filières possibles est donc nécessaire pour l’orientation de ces nouveaux bacheliers.

Un domaine d’études en rapport avec son bac

Il existe certes des cursus qui paraissent plus évidents une fois son baccalauréat en poche, mais rien n’est encore figé. Les recruteurs de filière accordent une importance dans le projet d’avenir de leurs nouveaux étudiants, mais il y a toujours de fortes chances pour un élève littéraire d’être admis à un domaine scientifique.

Voilà pourquoi il est vraiment crucial de définir dès son entrée au lycée ses aspirations professionnelles. Ainsi, il sera plus facile de s’orienter vers les secteurs souhaités une fois ce diplôme obtenu. Quoi qu’il en soit, le choix et les possibilités offertes par les études supérieures sont multiples et variés. Voici quelques exemples de ces domaines.

Droit

De plus en plus de jeunes plébiscitent la filière juridique. Elle se présente comme un cursus leur permettant d’intégrer l’univers du droit, de l’immobilier, de la banque, de l’entreprise ou de l’assurance. La plupart du temps, les candidats choisissent la voie de l’université pour y parvenir. Il existe d’ailleurs des parcours plus simples.

droit - image

L’université

Réussir la première année est difficile. Beaucoup d’étudiants y échouent, faute d’organisation, de motivation, ou bien à cause d’une erreur d’orientation. Pour intégrer ce domaine et décrocher son master en vue de se former au métier souhaité, il leur faudra de la rigueur et de l’organisation. Pour certaines filières comme le notariat par ailleurs, l’université offre des diplômes spécialisés et reconnus par la profession : Diplôme Supérieur de Notariat.

Les écoles spécialisées

Les meilleurs candidats possédant un master en droit seront sélectionnés drastiquement par l’école de la magistrature. C’est en suivant une formation approfondie qu’ils pourront par la suite parvenir à enfiler le costume judiciaire d’une Cour d’appel, de cassation ou d’un tribunal de Grande Instance. Autrement, il existe des filières proposant des diplômes Bac+2.

Les filières Bac+2

Bon nombre d’établissements attribuent des DUT carrières juridiques ou des BTS. Pour affiner leur projet professionnel, les candidats de ces enseignes ont l’habitude de choisir des spécialisations vers les métiers de l’assurance, l’administration publique ou la fiscalité. Ils peuvent ensuite décrocher une licence professionnelle pour occuper un poste dans les ressources humaines ou le notariat.

Mathématiques et sciences

Ce domaine couvre toutes les filières des sciences appliquées : SVT, physique, mathématique, etc. Les cursus varient en fonction du secteur choisi.

Mathématiques et sciences - image

L’université

Les candidats choisissent généralement un parcours universitaire en général pour se lancer dans la recherche. Dans ce cas, ils devront acquérir un master recherche. Aussi, ils peuvent décider de s’orienter vers la pédagogie, autrement dit devenir enseignants, en passant un concours de professorat.

Les écoles d’ingénieurs

Elles forment les élites de la finance, de l’industrie, de l’administration ou des grandes entreprises et sont très sélectives. Parmi les types d’établissements, on peut citer les enseignes prestigieuses comme les Mines ou les Polytechniques. Pour les intégrer, il faudra passer une classe préparatoire scientifique et avoir d’excellents résultats.

Les DUT ou les BTS

Il s’agit d’une voie courte d’une durée de deux ans après le bac. Les secteurs à la recherche de professionnels formés rapidement sont la comptabilité, l’informatique et la gestion. Il existe aussi des DUT typiquement scientifiques : le DUT Mesures Physiques offrant la possibilité de s’orienter vers les domaines professionnels.

Sciences humaines et sociales

Les spécialités couvertes par ce domaine sont multiples et variées : sociologie, philosophie, psychologie, géographie… Elles sont idéales pour acquérir les diplômes de LMD. L’étudiant doit faire preuve d’autonomie et aussi développer littérairement et scientifiquement des compétences. Souvent, elles débouchent vers les concours du professorat ou permettent d’obtenir un diplôme d’État. D’habitude, les années de licence sont généralistes, mais il est possible de se spécialiser à partir du master jusqu’au doctorat.

Sciences humaines et sociales - image

Lettres

Ce type de parcours prépare l’étudiant à intégrer les filières de l’étude des langues, de l’édition et du professorat. Il pourra poursuivre des cursus de courtes durées pour obtenir un Bac+2 (BTS ou DUT). Autrement, il lui sera possible d’acquérir un Bac+3 (licence), Bac+5 (master) ou un doctorat.

L’édition et la documentation

La spécialisation en documentation se fait soit dans un IUT pour la préparation d’un BUT en information ou communication, soit à l’université. Quant à l’édition, elle est généralement suivie dans un établissement universitaire. Après deux ans, les étudiants obtiendront une licence professionnelle ou intégreront le monde du travail. Ces parcours sont privilégiés pour les métiers du livre et de l’archivage.

Les lettres modernes et classiques

Pour suivre cette filière spéciale, le titulaire du baccalauréat peut intégrer une université ou une classe préparatoire. L’admission des élèves dans les CPGE passe par une sélection sur dossier scolaire et sur culture générale. Ce cursus est idéal pour se former au professorat ou à la recherche.

Commerce et communication

Les formations proposées par le domaine de la communication sont diverses. C’est pourquoi cette spécialité est très plébiscitée par les nouveaux bacheliers. Après avoir suivi des études supérieures, ils peuvent en effet exercer différents métiers. Sinon, il existe plusieurs possibilités si l’on a jeté son dévolu sur l’une de ces filières.

commerce et communication - image

Un parcours simple

On parle ici d’une filière courte pour l’obtention d’un DUT ou d’un BTS. La formation dure deux ans et permet d’occuper des postes dans la vente ou la communication : BTS ou DUT en commerce, BTS ou DUT en science de l’information.

Un cursus long

Il s’agit plus précisément d’un parcours d’études en communication en vue d’obtenir une licence ou un master. Il est possible de se spécialiser dès le Bac+5. Après cela, les jeunes diplômés auront l’opportunité d’intégrer des écoles privées pour un approfondissement. Sinon, ils pourront travailler.

Une filière spécialisée

L’étudiant intégrera dans ce cas une école de commerce ou de communication pour suivre des formations reconnues dans l’univers professionnel national et international. Cette voie permet de trouver rapidement un travail. Cependant, les enseignes spécialisées sont très sélectives et acceptent majoritairement des titulaires de Bac+2 ou Bac+3. Aussi, les cursus scolaires de ces établissements sont plus coûteux par rapport à ceux d’une université.

N’hésitez pas à lire cet article : Comment poursuivre ses études à l’université ?