Philosophie - image

Réviser la philosophie pour le BAC ES

Philosophie - imageIndéniablement, philosophie rime avec dissertation. Une dissertation n’est autre que la démonstration d’un effort pour penser. Les correcteurs jugeront l’effort de pensée dans une copie et ils s’attendent à du solide dans le contenu. Ainsi, il ne faut pas seulement compter sur sa réflexion personnelle pour espérer décrocher une bonne note au Bac, la révision des cours est indispensable. Une dissertation se divise en sa forme et en son contenu. La forme est dans le plan et la problématique. Le contenu relate tout ce qui est auteurs, théories et références classiques. Dans tous les cas, de bonnes révisions de philosophie ne peuvent se faire sans l’aide de fiches qui sont de véritables banques de données.

Exercez-vous avec des annales du bac ES

Entraînez-vous à disserter

On commence par l’introduction et la conclusion. Ces deux parties sont très importantes parce qu’elles permettent d’évaluer comment on organise sa pensée. Mais le reste du devoir compte aussi pour autant. Rien n’est à négliger, à savoir le bon enchaînement des idées, la convenance des exemples, l’explication des notions… Penser que le correcteur ne se focalise que sur l’introduction et la conclusion et ne survole que le corps du devoir, est totalement faux. De toute évidence, il est possible de s’entraîner à bien disserter.

Dans la pratique, la dissertation est un exercice d’écriture. L’apprentissage et la réalisation d’une dissertation reposent sur la pratique régulière, qui se fait à force d’entraînement. Dès le début des révisions jusqu’au début de l’examen, il est conseillé de s’entraîner à partir de sujets d’annales pour trouver le bon rythme et le bon style. Pour faire court, une bonne dissertation est celle qui sait utiliser une méthode classique tout en exposant une pensée originale.

Fiches de cours de philosophie du Bac ES

Fiches de cours de philosophie du Bac ES - image

Ce n’est pas un secret, le programme de philosophie ES est très dense. Généralement, on doit étudier pas moins de 19 notions et connaître tout un tas d’œuvres et de liste d’auteurs. De manière stratégique, on doit concentrer ses révisions sur quelques connaissances de base comme la vérité,la liberté,  le bonheur. En effet, ce sont des sujets qui ont tendance à revenir fréquemment aux épreuves du Bac. Aussi, une fiche de révision est une synthèse. On ne peut synthétiser que si on comprend toute la teneur de la leçon.

Avant de rédiger la fiche, on doit lire et relire les cours et s’interroger si on comprend bien toutes les notions qu’ils mettent en exergue. On ne peut commencer à rédiger ses fiches que si tout est clair dans son esprit. A la première lecture, on surligne ou on note les principales idées du texte. On peut également faire des annotations dans la marge et mentionner les points qui méritent plus d’approfondissement, sur lesquels on n’a pas forcément compris le mot ou le sens.

Bien ficher un texte de philo

Bien ficher un texte de philo - image

Il existe trois types de fiches à faire. La première comporte le plan du cours indiquant les titres, les grands chapitres, les sous-chapitres, les parties, les sous-parties. La deuxième affiche les résumés comprenant les informations à retenir, les contenus indispensables, les règles et les dates… La dernière fiche adopte la forme de base de données. Elle rassemble les formules, les définitions, les citations. Quel que soit le type de fiche, il doit être rédigé de manière claire et succincte. Elle doit comporter des mots-clés, pour qu’on puisse les connaître par cœur et les réciter sans peine. Le but est de pouvoir donner le nom de l’auteur, le titre entier de l’ouvrage, le thème, la thèse, la citation utile inhérente à la problématique. Aussi, on doit utiliser ses propres termes et son propre vocabulaire pour espérer retenir facilement les idées et créer des schémas de réflexion.

Par ailleurs, rédiger une fiche de révision de philosophie efficace rime avec toujours simplifier. Elle doit uniquement contenir les idées principales transcrites en petites phrases ou en mot-idée. Dans la pratique, chaque texte de deux ou trois pages sera réduit en quelques lignes, pour ne dégager que le raisonnement de base. La fiche peut aussi contenir un schéma assortir de flèches pour démontrer le sens du raisonnement et la causalité, avec une ou deux citations en dessous. Au final, les fiches peuvent être classées par grand thème avec l’organisation qui paraît la plus évidente.