sciences économiques et sociales - image

Réviser les sciences économiques et sociales BAC ES

sciences économiques et sociales - image

Indéniablement, le programme de sciences économiques et sociales est lourd, à travers ses deux matières : les sciences économiques et la sociologie. Pour les révisions, il n’y a pas de solution miracle, il faut bien gérer son temps. Même si on pense disposer de beaucoup de temps, si on est mal organisé, il devient inutile et se perd n’importe comment. L’idéal serait de se forcer à consacrer une demi-heure ou une heure à un chapitre, quitte à avoir recours à un chronomètre en main.

Exercez-vous avec des annales du bac ES

Organiser ses révisions

Avant toute chose, il faut préparer à l’avance les supports de révision. Ainsi, il faut se procurer des cours qui pourraient encore manquer. Il faut également faire des fiches ou rassembler tous les résumés et les schémas se rapportant à chaque cours, afin de permettre de bien comprendre et d’apprendre vite. Il est aussi judicieux d’aller sur la toile pour effectuer des recherches des éventuelles lacunes. Une fois toutes les données rassemblées, il est temps d’ordonner tous les dossiers comprenant les notes, les fiches et les exercices. Bien sûr, il faut établir un planning de révision.

Pour ce faire, on commence par compter le nombre de jours dont on dispose pour réviser sans compter la veille de l’examen. En parallèle, on dresse la liste de tous les cours (ou sujets) à travailler, et cela dans toutes les matières. Ensuite, on réalise un tableau répartissant les leçons à revoir dans les journées. Les plus anciennes passeront en premier si les plus récentes clôturent la révision. Comme astuces, les matières et sujets difficiles sont à réviser le matin ou en fin d’après-midi. Aussi, on doit veiller à alterner les matières. Si on doit rester sur une matière, le mieux serait d’intercaler le cours, les exercices, les lectures de texte… Dans tous les cas, on doit prévoir plus de temps sur les disciplines à gros coefficient. Le tableau doit être précis et réparti d’heure en heure, voire demi-heure par demi-heure.

Fiches de révision sciences économiques et sociales Bac ES

Fiches de révision sciences économiques et sociales - image

Il faut bien retenir qu’une fiche de révision n’est pas une version condensée écrite en petits caractères des contenus des cours. La fiche inhérente à un chapitre donné peut reprendre la structure du cours, mais pas obligatoirement. Elle doit mettre en exergue les grandes problématiques évoquées par les deux ou trois questions dans chaque thème. A chaque problématique correspond les notions qu’il faut savoir définir.

La fiche doit également faire apparaître les raisonnements importants, si possible schématisés ou prendre la forme d’un tableau récapitulatif, affichant les avantages / inconvénients. Dans la pratique, la fiche sert à solliciter les zones du cerveau où est stockée les cours. Elle permet de se représenter graphiquement un raisonnement, pour se l’ancrer et le remobiliser à souhait. Elle doit être apprise et comprise. Comme son nom l’indique, la phase des révisions n’est pas un période pour se lancer dans l’apprentissage de nouvelles problématiques.

S’entraîner pour bien mémoriser ses cours

S'entraîner pour bien mémoriser ses cours - image

En priorité, il faut commencer à apprendre le plus tôt possible. En effet, plus on sera avancé dans l’année scolaire et moins on disposera de temps pour apprendre et comprendre ses leçons. Pour être sûr de mémoriser, il faut d’abord et avant tout comprendre ce qu’on veut apprendre. On commence par assimiler les bases, pour apprendre un contenu simple et enchaîner vers des notions plus complexes. Les nouvelles connaissances s’associeront plus facilement avec les bases précédemment acquises. Ensuite, il faut donner du sens à ce qu’on apprend. Ainsi, l’envie d’apprendre et de retenir va se renforcer, pour se mettre dans les meilleures dispositions d’esprit pour comprendre et mémoriser le cours.

En faisant ses révisions, une méthode efficace pour y arriver serait la répétition. C’est l’ennemi de l’oubli. En effet, la répétition permet de consolider les informations, pour mieux retenir ses cours. Cette étape réactive les informations, pour les affermir à long terme dans la mémoire. Enfin, il y a le test, qu’on se fait soi-même ou à faire faire par une autre personne, la fameuse « Questions – Réponses ». Sans aucune fiche en main, on doit être capable de répondre correctement aux problématiques, sinon, on doit replonger dans ses fiches pour réviser et répéter.