Lycée

Tous les conseils pour réussir une épreuve de littérature

littérature - image

Le français, la philosophie et l’histoire sont des matières incontournables dans le parcours scolaire de l’étudiant. Cependant, beaucoup éprouvent du mal à progresser dans ces domaines. Ils représentent parfois même une bête noire pour certains étudiants. Il faut l’avouer, la littérature est un domaine complexe. Réussir ses épreuves de littérature n’est toutefois pas impossible. Voici quelques conseils pour exceller dans ces cours.

Apprendre à aimer les épreuves littéraires

Avant toutes choses, l’élève doit comprendre et accepter que les épreuves de littérature font bel et bien partie du parcours scolaire. Échouer, ne serait-ce que dans l’une de ces matières peut lui être fatal. Réviser ces matières est donc une obligation. Ceux qui répugnent ces disciplines peuvent apprendre à les aimer. Il est très difficile de réviser le français ou la philosophie quand on ne les apprécie pas. Pour parvenir à prendre goût à un programme qui nous est imposé, mais qu’on ne savoure pas, il existe quelques astuces.

La première est de demander de l’aide auprès d’étudiants qui apprécient les épreuves littéraires. Ceux-ci pourront dire ce qui leur motive dans ces matières. Ils seront certainement capables d’encourager l’élève et lui faire passer une autre façon de voir ces disciplines. Se fixer des objectifs est aussi un moyen de donner une raison de réviser le domaine que l’on n’aime pas. Le jeune décidera par exemple de s’acheter « un petit quelque chose » quand il réussira à avoir la moyenne de 12/20 dans une matière qu’il ne porte pas dans son cœur.

Réviser la discipline

L’importance des révisions n’est plus à discuter. C’est cette étape qui permet à l’étudiant de bien accumuler les connaissances transmises par le professeur. Pour y parvenir, il faut donc consacrer un temps à la relecture. Faire des fiches est recommandé. Cette technique allège la révision. Pour créer une bonne fiche, il ne faut y rédiger que l’essentiel. Il faut également qu’elle soit claire et bien structurée. À part les fiches, il est conseillé à l’élève de rechercher des corrigés d’épreuves en littérature.

Mais à quelle heure réviser ? Selon les spécialistes, les meilleurs horaires se trouvent entre 6 heures et 10 heures du matin. À ce moment-là, l’étudiant est dans sa pleine forme. C’est l’instant où il est le plus éveillé. Ainsi, il est mieux capable de se concentrer. Le créneau entre 20 heures et minuit est aussi idéal pour la mémorisation. Dans tous les cas, avant d’entamer la révision, il faut préparer un environnement propice au travail. Un endroit calme, correctement illuminé, avec une température appropriée est l’idéal. Des séances courtes de 25 minutes, entrecoupées de pauses de quelques minutes, sont très efficaces. Il est complètement déconseillé de revoir ses leçons de littérature aux derniers moments.

Réviser la discipline - image

Mémoriser les cours efficacement

Bien qu’ils y consacrent beaucoup de temps, certains élèves ne parviennent pas à mémoriser les cours de littérature. Mais d’autres y ont réussi en appliquant quelques techniques. À part relire les cours dans les 24 heures, il faut assimiler leurs bases. Il faut connaître ce que la leçon apporte. Des questions comme « C’est quoi ? », « A quoi ça sert ? » ou « Comment ? » doivent être posées. Une bonne disposition d’esprit améliorera la mémorisation. Parler du cours à son professeur ou à d’autres élèves activera également le processus. Utiliser des images, des émotions, faire des associations sont tous autant de façons de mémoriser un cours.

Enfin, il ne faut pas sous-estimer ses capacités. Tout le monde est doté d’une mémoire. Et tout un chacun peut y stocker de très nombreuses connaissances.

Optimiser sa réussite

Pour optimiser sa réussite dans les épreuves littéraires, deux solutions sont à appliquer : être attentif et prendre des notes. Pour améliorer l’attention en cours, bien écouter le professeur de français ou d’histoire, il faut contrôler ses pensées et ne pas laisser l’esprit vagabonder. Toutes sources de distraction doivent être laissées de côté. La veille des cours, il faut que l’élève ait un sommeil de qualité. Le manque de sommeil peut être une source de distraction. Et avant d’assister à la matière, l’étudiant doit prendre un petit déjeuner ou un déjeuner. Participer au cours est aussi une façon de rester attentif.

Prendre note est absolument nécessaire. Pour retenir l’essentiel d’un cours, il faut utiliser des symboles et des abréviations. Il ne faut prendre que ce qui est important à la compréhension de la matière littéraire en question. Il s’agit notamment des idées principales et des mots-clés. L’étudiant doit enfin réaliser que la prise de notes est inutile s’il ne les exploite pas. Il faut donc les travailler, c’est-à-dire les relire.

Enrichir ses connaissances

Il existe mille et une façons d’étendre ses connaissances. Internet est une source intarissable d’informations. Avec un ordinateur et une bonne connexion, on peut revenir dans le Moyen âge, voyager dans les pays de célèbres auteurs et philosophes, revivre leurs époques et mieux comprendre les circonstances dans lesquelles ils ont écrit. La toile regorge d’une panoplie d’ouvrages se rapportant à des cours littéraires. Images, sons, vidéos sont à disposition de tout un chacun pour accumuler encore plus de connaissances. Bien que considérées comme archaïques, les bibliothèques constituent une mine de trésors inestimables.

S’entraîner à écrire

Pour réussir dans les épreuves littéraires, il est important de bien écrire. Pour y parvenir, il n’existe qu’une seule solution : s’exercer à écrire. Chaque jour, si cela est possible, l’étudiant s’efforcera d’écrire ne serait-ce que quelques petits paragraphes sur un thème de son choix. Tout en le faisant, il soignera la présentation de cet exercice. En d’autres termes, il fera en sorte qu’il soit agréable à lire. Il le relira à haute voix pour voir si tout est clair. En plus d’améliorer le vocabulaire, l’orthographe et la grammaire de l’étudiant, cela lui permettra d’avoir plus confiance en lui.

L’élève doit aussi toujours garder en tête ce qu’on attend de lui aux épreuves de littérature. Bien comprendre les domaines d’études est important. Bien rédiger l’introduction, le corps et la conclusion d’une rédaction est également essentiel. Enfin, un professeur s’attend à ce que l’élève ait une bonne capacité de réflexion.

N’hésitez pas à lire cet article : Devenir le premier de sa classe : quelques techniques infaillibles!